L’augmentation des mutuelles santé est-elle due au 100 % Santé ?

Alors que la Mutualité Française annonce une augmentation des mutuelles santé de 3 %, UFC-Que choisir l'annonce à 5 % en moyenne.
AccueilActualités → L’augmentation des mutuelles santé est-elle due au 100 % Santé ?

Alors que le 100 % Santé a été lancé depuis le 1er janvier 2020 pour l’optique et le dentaire, l’association UFC-Que Choisir a sorti une étude qui montre que les tarifs des complémentaires santé ont augmenté de façon plus importante que l’année dernière. Nous vous proposons donc un point sur l’étude de l’association ainsi que la réponse de la Mutualité Française à ce sujet.

Un point sur l’étude d’UFC-Que Choisir sur l’augmentation des mutuelles santé

Pour réaliser son étude (1), l’association UFC-Que Choisir s’est basée sur 500 contrats de complémentaires santé de plus 80 compagnies d’assurance. Et, afin d’être le plus précis possible, il était nécessaire d’envoyer des copies lisibles des 2 derniers avis d’échéance sur lesquels figurent le montant des cotisations pour l’année à venir.

En appelant les consommateurs à témoigner, il en est ressorti que l’augmentation moyenne des prix des mutuelles santé est de 5 % pour l’année 2020, soit seulement 1 % de plus qu’en 2019. Pourtant, certains assureurs avaient annoncé, en 2019, une hausse moyenne de 3 %.

Cependant, l’un des points relevés par UFC-Que Choisir est que l’augmentation n’est pas équitable en fonction des assureurs ni même des assurés. Tandis que certains voient  leurs cotisations augmenter de 2 %, d’autres se retrouvent face à une hausse supérieure à 10 %, et même à 35 %.

Pour donner un exemple clair, pour une cotisation de base à 100 € par mois en 2019, certains doivent payer 102 € par mois (augmentation de 2 %) et d’autres 135 € (augmentation de 35 %).

Dans son étude, UFC-Que Choisir classe d’ailleurs les compagnies pour lesquelles ils ont reçu le plus d’échéanciers. De cette façon, on peut voir que la MACIF est la compagnie dont la hausse des tarifs est la moins importante avec 2,7 % en moyenne. Notre partenaire Alptis, lui, se classe 12e avec une hausse de 8,1 % en moyenne.

La réponse de la Mutualité Française face à cette étude

La Mutualité Française a très vite réagi à cette étude à travers un communiqué de presse (2). En effet, selon l’organisme, le fait d’organiser un appel à témoignage peut biaiser les résultats : les assurés faisant face à une augmentation importante sont plus enclins à se manifester que les personnes pour qui la hausse est limitée.

De la même façon, on peut supposer qu’un échantillon de seulement 500 personnes peut ne pas être assez représentatif des millions de Français ayant un contrat d’assurance santé. D’après la Fédération Nationale Indépendante des Mutuelles (3), en 2018, 90 % des Français étaient couverts en termes de santé, soit un peu plus de 60 millions d’assurés.

Il faudra donc attendre encore quelques mois pour que les chiffres officiels de la DREES (basés sur 15 millions de personnes environ) viennent corroborer l’étude d’UFC-Que Choisir ou les chiffres de la Mutualité Française quant à la hausse des cotisations de mutuelle santé en 2020.

En attendant, si vous faites face à une très forte hausse de vos cotisations, nous vous proposons un guide complet pour lutter contre ce phénomène en fonction des situations. Pensez également, qu’à partir de décembre 2020, il sera possible de résilier son assurance santé à n’importe quel moment.