100 % Santé : Vers une prise en charge totale des appareils auditifs

Réforme 100 % Santé : des appareils auditifs remboursés intégralement !
AccueilActualités → 100 % Santé : Vers une prise en charge totale des appareils auditifs

En France, plus de 6 millions de personnes souffrent d’une déficience auditive. Le prix onéreux des appareils auditifs est un réel frein pour les personnes sourdes et malentendantes : seulement 35 % sont appareillées. Afin de favoriser l’accès aux appareils auditifs, le gouvernement met progressivement en place la réforme 100 % Santé (anciennement « reste à charge 0 »). Nous avons d’ailleurs consacré un article complet sur la réforme 100 % Santénotamment sur le panier 100 % Santé pour l’audition.

En quoi consiste la réforme 100 % Santé ?

En juin 2018, le gouvernement a annoncé la mise en place de la réforme 100 % Santé, également appelée «reste à charge zéro» (RAC 0), afin de lutter contre le renoncement aux soins et les inégalités de santé. Cette réforme va ainsi permettre aux assurés d’accéder à des soins (audition, optique, dentaires…) en bénéficiant d’un reste à charge zéro.

Nous vous invitons à consulter notre article complet sur la réforme 100 % Santé pour les soins en optique, dentaire et audition.

100 % Santé : quels changements pour les appareils auditifs ?

Aujourd’hui, le prix d’un appareil auditif est particulièrement élevé : environ 850 € par oreille, c’est le montant moyen des frais assumés par le patient, après la prise en charge de l’Assurance Maladie et de la complémentaire santé (plus communément appelée « mutuelle »).

L’entrée en vigueur de la réforme 100 % Santé ou du reste à charge zéro s’effectue par étape:

  • Depuis janvier 2019, les tarifs plafonnés des appareils auditifs sont progressivement réduits;
  • À partir du 1er janvier 2021, votre audioprothésiste aura l’obligation de vous proposer des appareils auditifs performants et esthétiques 100 % remboursables.

Ce qui va également changer pour vos appareils auditifs :

  • La base de remboursement de la Sécurité sociale doublera la prise en charge pour atteindre 400 € en 2021 (Adulte de plus de 21 ans), contre 199,71 € en 2018. De plus, son taux de remboursement a augmenté, et, est donc fixé à 60 % depuis le 1er janvier 2019 :

 

Année Base de remboursement de la Sécurité sociale Remboursement de la Sécurité sociale pour tous les appareils (classe I et II)
2018 199,71 € 120 €
2019 300 € 180 €
2020 350 € 210 €
2021 400 € 240 €

  • Une période d’essai de 30 jours minimum avant achat. Elle peut être prolongeable sous certains conditions, notamment par une nouvelle période d’essai avec d’autres appareils auditifs en cas d’échec de la première période d’adaptation. Actuellement, il n’y a aucune obligation concernant les essais.
  • Une garantie minimale du fabricant de 4 ans. La seule garantie obligatoire est actuellement la garantie légale de conformité (2 ans). Cette nouvelle garantie ne couvrira ni la casse, le vol ou la perte. Nous vous recommandons donc d’assurer vos appareils auditifs, en souscrivant une complémentaire santé (mutuelle).
  • Un suivi annuel avec l’audioprothésiste qui permet d’adapter régulièrement les réglages de vos appareils auditifs, en fonction de l’évolution de la perte auditive.
  • Une prescription d’un médecin spécialiste sera désormais obligatoire pour un premier appareillage.
  • L’audioprothésiste a l’obligation de vous fournir un devis normalisé qui présente au moins une offre 100 % Santé.
  • Une nouvelle nomenclature pour les appareils auditifs qui passera de 4 catégories (A, B, C et D) à 2 catégories (classe I et classe II). Des critères de qualité seront proposés pour les 2 classes (système anti-larsen, réducteur de bruit, 12 canaux de réglage, position T ou MT…), ainsi qu’au moins 3 options de confort (système anti-acouphène, connectivité sans fil, synchronisation binaurale…).
  • Le forfait piles qui couvre actuellement la prise en charge des piles et des dépenses d’entretien (BRSS de 36,59 € par appareil et par an) va disparaître. Les dépenses d’entretien seront comprises dans la garantie. La base de remboursement de la Sécurité sociale (taux à 60 %) sera fixé à 1,50 € par plaquette de piles (“blister”), soit un remboursement de 0,90 € par plaquette.

Attention

Les plaquettes de piles et l’implant cochléaire ne sont pas concernés par le 100 % Santé.

Reste à charge zéro pour les appareils auditifs : simulation

Pour vous aider à mieux comprendre le fonctionnement du 100 % Santé pour l’audition, prenons un exemple pour une prise en charge d’un appareil auditif d’une valeur de 1 500 € avant et après le 100 % Santé :

Avant le 100 % Santé Après le 100 % Santé
Prix moyen : 1 500 €/oreille. *

Reste à charge : 850 €.

Prix plafonné à 950 €. **

Reste à charge : 0 €.

* Prix moyen actuel d’un appareil auditif en France. ** Dans le cadre du 100 % Santé, les prix des aides auditives sont plafonnés et dégressifs dans le temps. En 2020, l’audioprothésiste ne doit pas vendre un appareil (catégorie 1) à un prix supérieur à 1 100 € et à 950 € en 2021.

Vous recherchez la mutuelle qu’il vous faut pour un remboursement optimal de vos appareils auditifs ? Découvrez notre classement des meilleures mutuelles pour vos appareils auditifs !

Vous souhaitez plus d’informations sur le panier 100 % Santé pour vos appareils auditifs ? Consultez notre guide complet sur le 100 % Santé audition.