Alptis : L’impact du Covid-19 sur l’assurance de prêt Pareo

Pareo : le contrat Alptis pour vos crédits immobiliers
AccueilActualités → Alptis : L’impact du Covid-19 sur l’assurance de prêt Pareo

Le Covid-19 a fait subir des moments difficiles à l’ensemble de la population, et son impact n’a pas épargné le secteur des assurances. Alptis, notre partenaire, n’a pas échappé à cette constatation.
Cet article vous permettra de trouver une réponse aux principales questions soulevées par l’impact de cette épidémie sur votre situation professionnelle et votre assurance emprunteur Pareo.

Qui est Alptis ?

Alptis est un groupe lyonnais qui a vu le jour en 1976, créé par des travailleurs indépendants, et qui, au fil des ans, a occupé une place importante dans le milieu des assurances, justifiant d’une excellente couverture, avec plus de 500 collaborateurs et près de 500 000 assurés. Sa raison d’être est de trouver des solutions adaptées aux besoins de tous dans le domaine de l’assurance, ainsi que d’accompagner ses adhérents tout au long de leur vie.

Alptis face au Covid-19

Dans cette période mondialement difficile, Alptis, attaché à ses engagements dans le domaine de la santé et soucieux d’accompagner en toute circonstance ses adhérents et ses courtiers, met ses équipes à leur disposition. Alptis répond à toutes vos attentes et vos inquiétudes, grâce à l’efficacité de sa couverture numérique, et la mobilisation de ses huit bureaux régionaux.

L’assurance emprunteur Pareo

Pour assurer tout type de prêts immobiliers (de 15 000 à 10 millions d’euros) Alptis propose une assurance emprunteur attrayante, rapide et souple. Cette offre peut être personnalisée, grâce à des durées allant de 2 à 30 ans et des réductions accordées aux couples. Le contrat respecte tous les critères exigés par les banques.
Cette assurance se nomme Pareo et permet d’effectuer d’appréciables économies.
En cette période marquée par le Covid -19, Alptis veille encore plus que d’habitude à ce que les emprunteurs se sentent entourés et aidés dans toutes les étapes de ce prêt.

Quelques questions/réponses destinées aux emprunteurs (et futurs emprunteurs) souscripteurs de cette assurance Pareo :

Que se passera t’il pour mon contrat Pareo si, atteint par le Covid-19, je devais subir un arrêt de travail ?

Dans le cadre d’un arrêt de travail, vous serez indemnisé (à l’issue de la franchise) dans les conditions prévues par votre contrat.  Pour cela, il vous faudra tout de même opter pour des garanties d’invalidité et/ou d’incapacité.

Je suis une personne présentant un risque élevé. Comment savoir si je peux être couvert par mon contrat Pareo ?

Vous serez pris en charge selon les garanties de votre contrat si vous présentez un risque élevé. Cependant, vous devrez vérifier que votre cas entre dans le cadre de la liste établie par le Haut Conseil de la Santé publique.

Étant atteint par le Covid-19, et en arrêt de travail médicalement prescrit, quels documents dois-je fournir, et à qui les adresser ?

Pour être indemnisé, il faudra fournir une copie de l’arrêt de travail, ainsi qu’une pièce justifiant votre problème médical. Dans le cadre de l’indemnisation/prévoyance un formulaire est prévu pour déclarer en ligne l’arrêt de travail (il suffit de compléter les cases déjà établies).

Est-ce que le contrat Pareo couvre le décès ?

Si le décès résulte d’une infection au Covid-19 vous serez couvert par ce contrat. Par ailleurs, l’assurance décès est obligatoire dans tout contrat d’assurance emprunteur, quelle qu’en soit la cause.

Qu’en est-il de la franchise prévue dans ce contrat Pareo, car la Sécurité sociale supprime le délai de franchise de certains arrêts de maladie ?

Les franchises prévues par votre contrat sont maintenues dans tous les motifs de l’arrêt de travail.

Compte-tenu du contexte Covid-19, les formalités médicales sont-elles allégées lors de la souscription du contrat Pareo ?

Le contrat Pareo propose une simplification du questionnaire médical. Seulement 2 conditions sont imposées :

  • Le montant du prêt doit être inférieur à 500 000 €,
  • Vous devez avoir moins de 51 ans.

Sources et références