Comment bénéficier de l’éco-PTZ en tant que propriétaire pour des travaux en 2019 ?

L’éco-PTZ prolongé jusqu’au 31 décembre 2021 — par godshutter < a target="_blank" href="https://fr.freepik.com/photos-premium/architecte-ingenieur-plan-travail-avancement-travaux_2688234.htm">Freepik
AccueilActualités → Comment bénéficier de l’éco-PTZ en tant que propriétaire pour des travaux en 2019 ?

La loi de finances pour 2019 a mis en avant quelques nouveautés concernant l’éco-PTZ. L’éco-PTZ vous permet de bénéficier jusqu’à 30 000 € d’emprunt à taux zéro dans le cadre de travaux de rénovation énergétique d’un logement ancien dont vous êtes propriétaire. Découvrons-en plus sur l’éco-prêt à taux zéro, son fonctionnement et les changements attendus en 2019.

Qu’est-ce que l’éco-prêt à taux zéro ?

Par éco-prêt à taux zéro entendez une aide de l’état sans intérêt délivrée pour des travaux d’amélioration de la performance énergétique d’un logement. Selon la nature des travaux réalisés, vous pouvez toucher jusqu’à 30 000 €. Ce dispositif qui devait prendre fin en décembre 2018, mais il a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2021 par la loi de finances 2019.

Cette mesure a pour but de diminuer le nombre de logements qui consomment trop d’énergie. Ils sont notamment identifiables suite à un diagnostic de performance DPE qui classe les habitations ou immeubles de A à G selon leur performance énergétique. Un dispositif encourageant donc le développement durable, véritable enjeu de nos jours.

Comment bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro ?

L’éco-PTZ est accessible aux propriétaires occupants ou bailleurs d’un logement ancien, datant d’avant 1990 et occupé en résidence principale. Les propriétaires doivent réaliser des travaux de rénovation énergétique au sein de ce bien et l’entreprise en charge du chantier doit être certifiée RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour la plupart des travaux. Ensuite, il vous faut constituer un dossier avec devis et autres documents spécifiques à l’appui afin de pouvoir bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro. C’est la banque qui récolte ce dossier et verse ce prêt aidé par l’État. Enfin, ce prêt est attribué sans condition de revenus.

Voici une liste non-exhaustive des types de travaux concernés par ce dispositif :

  • Isolation thermique de la toiture ou des murs,
  • Remplacement des portes donnant sur l’extérieur,
  • Mise en place d’un système de chauffage ou d’équipements de production d’eau utilisant des énergies renouvelables,

Les changements attendus en 2019 suite à l’évolution de la loi de finances

C’est entre au printemps et dès le 1er juillet 2019 que l’éco-prêt à taux zéro devrait connaître une nouvelle dynamique portée par des ajustements favorisant son accessibilité. Des nouveautés qui visent à simplifier ce dispositif et à le rendre plus attractif, même pour les propriétaires aux revenus les moins aisés. Par exemple, grâce à ces nouvelles règles de fonctionnement qui devraient se confirmer courant 2019, il ne faudra plus prétendre à un « bouquet de travaux » pour percevoir ce coup de pouce de l’État. Un seul chantier suffira désormais. De même, vous aurez 15 ans maximum pour rembourser cet emprunt auprès de votre banque alors qu’avant la durée de remboursement de l’éco-PTZ était de 10 ans. La liste des travaux concernés par cette mesure se rallonge aussi avec l’ajout de l’isolation du plancher bas ou encore le retour du remplacement des fenêtres à double ou triple vitrage.

icone téléphone Être rappelé


En envoyant ma demande j'accepte la politique de protection des données personnelles