Les taux du crédit immobilier toujours au plus bas

Les taux du crédit immobilier sont toujours en baisse.
AccueilActualités → Les taux du crédit immobilier toujours au plus bas

Comme nous l’avons expliqué en mai dernier, les taux du crédit immobilier sont à la basse depuis plusieurs mois déjà. Et, alors qu’ils avaient atteint un de leurs seuils en mai 2018, les taux ont encore légèrement baissé pour le troisième trimestre 2018 allant même jusqu’à rattraper les taux de l’automne 2016. 

Les taux du crédit immobilier au plus bas depuis 2 ans

Malgré l’inflation établie à 2,2 % en septembre 2018, les taux du crédit immobilier (hors assurances) continuent de diminuer pour avoisiner les taux du troisième trimestre de 2016 qui faisait face à une inflation de seulement 0,4 %. Comme indiqué dans le tableau ci-dessous, le taux moyen du crédit immobilier était de 1,43 % en septembre 2018 alors qu’il était au-dessus des 3 % il y a 5 ans.

Prêts du secteur concurrentielTaux moyen (en %)Taux fixes
Sur 15 ansSur 20 ansSur 25 ans
Décembre 20133,083,033,333,65
Décembre 20142,382,212,502,83
Décembre 20152,202,032,312,65
Décembre 20161,331,181,401,65
Septembre 20171,551,441,631,90
Décembre 20171,511,321,521,79
Avril 20181,471,271,451,69
Septembre 20181,431,211,411,63

Source : Observatoire Crédit Logement/CSA

Cette baisse de longue durée des taux du crédit immobilier est en partie due à la volonté des banques qui cherchent à attirer de nouveaux clients afin de remplir leurs objectifs en n’hésitant pas à baisser au maximum leurs prix quitte à empiéter sur leurs marges. Cette stratégie semble fonctionner puisque l’activité est plus importante depuis cet été qu’elle ne l’a été l’année dernière à la même période.

Le fait de pouvoir bénéficier de taux aussi bas a permis aux emprunteurs d’allonger la durée de leur crédit. En effet, le mois dernier, la durée moyenne des prêts a atteint les 225 mois (soit 18 ans et 9 mois) tandis qu’elle n’était que de 223 mois en août 2018. Plus encore, depuis le début de l’année 2017, cette durée a augmenté de 18 mois, mais reste encore loin du record de 2007 qui était de plus de 240 mois.

Une capacité d’emprunt en hausse

La baisse des taux a aussi permis d’augmenter la capacité d’emprunts des ménages. Cette capacité d’emprunt a augmenté de plus de 30 % en 10 ans. En effet, en 2008, des revenus de 4.000 € par mois étaient nécessaires pour pouvoir emprunter 200.000 € sur 20 ans. Aujourd’hui, il est possible d’emprunter cette somme sur cette durée avec un revenu de seulement 2.900 € par mois. Cette augmentation concerne également les primo-accédants qui représentent aujourd’hui 65 % des emprunteurs immobiliers.

Comment s’assurer pour un crédit immobilier ?

Bien que cela ne soit pas obligatoire, les banques demandent presque toujours une assurance de prêt, appelée assurance emprunteur. Cette assurance prend en charge le remboursement de votre crédit en cas d’accident vous empêchant de rembourser les mensualités de votre crédit.

Afin que vous soyez assuré, donc, la banque chez qui vous souhaitez souscrire un prêt peut vous proposer une assurance. Si le contrat proposé vous convient, vous pouvez y souscrire, mais sachez qu’il vous est possible de faire des recherches de votre côté (grâce à des comparateurs d’assurances par exemple) afin de trouver un assureur vous proposant au minimum les mêmes garanties que le contrat de votre banque. Le fait de prendre une assurance dans un établissement autre que votre établissement emprunteur s’appelle la délégation d’assurance.

Plus encore, grâce à l’amendement Bourquin entré en vigueur le 1er janvier 2018, vous pourrez, à chaque date anniversaire de votre contrat, faire jouer la concurrence et vous tourner, au besoin, vers un assureur vous convenant davantage s’il vous propose, là encore, au moins les mêmes garanties que votre premier contrat d’assurance.

Sources et référence