Le groupe Prévoir lance une nouvelle offre de prévoyance pour les indépendants

AccueilActualités → Le groupe Prévoir lance une nouvelle offre de prévoyance pour les indépendants

Cet article vous expliquera tout ce que cette nouvelle offre de prévoyance apportera « sur-mesure » aux professionnels indépendants.

Le groupe Prévoir

« Prévoir » est un groupe familial indépendant qui fait référence depuis plus d’un siècle dans le monde de l’assurance des personnes (particuliers ou professionnels) dans le secteur de la protection contre les risques de la vie.

Le groupe gère 4,3 milliards d’euros d’actifs. En 2017, son chiffre d’affaires consolidé était de 578 millions d’euros. Son capital est détenu à 70 % par les descendants des familles fondatrices et à près de 30 % par les salariés.

En mai 2019, le groupe Prévoir a décidé de lancer une nouvelle formule « La Solution Pro Prévoyance », particulièrement adaptée à tous les professionnels TNS (Travailleurs Non Salariés), gérants de SARL (Société à Responsabilité Civile Limitée), présidents de SAS (Société par Actions Simplifiée), SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle), auto-entrepreneurs et micro-entrepreneurs.

Les statistiques prouvent qu’en France, 3,9 millions de personnes actives sont des indépendants et des commerçants, et que plus d’un tiers d’entre eux n’ont pas souscrit de garanties décès, maladie ou accident, alors que tous sont conscients de l’importance de ces garanties.

C’est pourquoi Prévoir a conçu une offre sur-mesure, « Prévoir Pro Prévoyance », qui se présente sous la forme d’une assurance complète (avec une version spécialement élaborée pour les professions paramédicales), qui couvre l’arrêt de travail, l’invalidité et le décès.

De plus « Prévoir Pro Prévoyance » est également conçue pour les professionnels indépendants et leurs proches et tient compte des différents statuts professionnels, surtout en matière de fiscalité, avec des garanties « Madelin » ou « non Madelin ».

En savoir plus sur les garanties proposées

En cas d’arrêt de travail, le régime de base des TNS ne remplace pas l’intégralité des revenus, et c’est pour compenser ce manque à gagner que « Prévoir Pro » verse des indemnités journalières (au terme de la franchise choisie de 15, 30 ou 60 jours) allant jusqu’au 1095ème jour d’arrêt de travail. Cette durée de franchise peut même être réduite à 3 jours en cas d’accident ou d’hospitalisation.

Des indemnités journalières sont également proposées pour compléter les carences du régime obligatoire entre le 365ème et le 1095ème jour d’arrêt.

Si cet arrêt devait se prolonger la garantie « frais professionnels » aiderait à supporter les charges fixes (électricité ou loyer, par exemple) qui continuent de courir.

En cas d’invalidité totale ou partielle

Une rente (d’un montant minimal de 450 € par mois) est versée au bénéficiaire, et l’assuré peut également choisir un capital invalidité qui lui permettra de financer une éventuelle reconversion.

En cas de décès

« Prévoir Pro prévoyance » propose au choix plusieurs solutions :

  • Une rente viagère classique : son montant est au minimum de 200 € par mois et elle est versée au(x) bénéficiaire(s) choisi(s) ;
  • Une rente viagère 10 ans : il s’agit d’une rente mensuelle (garantie éligible « Loi Madelin ») d’un montant minimal de 200 €/mois, versée pendant une durée maximale de 10 ans au(x) bénéficiaire(s) choisi(s) ;
  • Un capital décès : le montant minimum souscrit est de 15.000 € (et il peut être triplé en cas de décès suite à un accident).

Pour les professions paramédicales :

« Prévoir Pro Prévoyance » propose une offre spéciale avec des formalités allégées, et des garanties propres à ces professions pour compléter leur régime de base.

Comme ces professions ne perçoivent rien pendant les 90 premiers jours d’arrêt de travail, cette garantie « professions de santé » verse durant cette période des indemnités journalières (selon la franchise choisie de 15, 30 ou 60 jours, allant au maximum jusqu’au 90ème jour d’arrêt de travail.

En plus des indemnités journalières classiques, ces professionnels du secteur peuvent également bénéficier d’indemnités journalières relais versées entre le 365ème et le 1095ème jour d’arrêt de travail.

Dans un but de facilités, toutes les démarches sont simplifiées

Il n’y a qu’un seul interlocuteur qui peut se déplacer sur le lieu de travail du professionnel.

De plus des indemnités forfaitaires sont également proposées sans nécessité de fournir un justificatif de revenus au moment du versement de la prestation.

Un suivi annuel est prévu pour adapter les garanties souscrites aux changements de situation personnelle ou professionnelle de l’assuré.