AccueilAssurance dépendance : un capital pour protéger votre famille → Couvrir les risques de perte d'autonomie grâce à l'assurance dépendance

Couvrir les risques de perte d’autonomie grâce à l’assurance dépendance

Les compagnies d’assurance et les mutuelles proposent aux particuliers différents types de contrats d’assurance dépendance. Ce sont des contrats qui couvrent les dépenses relatives au financement des soins et des services liés à la dépendance des personnes âgées.

Assurance dépendance : quels rôles ?

La dépendance est l’impossibilité partielle ou permanente pour une personne d’effectuer seule les activités de la vie quotidienne. À la différence du handicap, la dépendance est une perte d’autonomie en étroite liaison avec l’âge, dont les causes peuvent être d’ordre psychique ou physique. Selon les estimations, la dépendance totale peut coûter de 21 500 euros à 28 000 euros par an, alors que le revenu annuel des seniors s’élève en moyenne à 18 000 euros.

Pour couvrir les dépenses assez élevées liées à la perte d’autonomie, les assureurs ont mis en place l’Assurance dépendance. Cette garantie permet à son souscripteur d’avoir des ressources suffisantes en cas de perte d’autonomie, de préserver le patrimoine qu’il a pu s’approprier avant son départ à la retraite et de ne pas accaparer une grande partie des revenus de son entourage. En effet, si la personne dépendante ne justifiait pas de ressources suffisantes pour financer ses besoins, ses enfants doivent lui venir en aide.

Les différents types de contrats en assurance dépendance

Les compagnies d’assurances et les mutuelles proposent généralement trois types de contrats pour couvrir la dépendance des personnes âgées : les contrats d’assistance, les contrats de prévoyance et les contrats d’épargne. Les contrats d’assistance permettent aux assurés de bénéficier de différents services à domicile ou complémentaires, tels qu’une téléassistance, un accès direct et facile aux secours d’urgence, des services médicaux, la livraison des repas à domicile, etc.

Si l’assuré a souscrit un contrat de prévoyance, il reçoit de son assureur en cas de dépendance des rentes mensuelles ou un capital. Par contre, les cotisations versées sont à fonds perdu, l’ensemble des assurés en bénéficie si le souscripteur reste autonome jusqu’à la fin de sa vie. Enfin, certains assureurs incluent dans leur contrat d’assurance vie, qui est une forme d’épargne, une garantie dépendance. Les primes constitueront alors un capital qui sera reversé à l’assuré en cas de dépendance ou aux autres bénéficiaires du contrat en cas de décès.

icone téléphone Être rappelé


En envoyant ma demande j'accepte la politique de protection des données personnelles