Comparateur indépendant d'assurances

AccueilProtéger son entourage avec une assurance Décès Invalidité → Le contrat Madelin, pour une meilleure assurance des non-salariés

Le contrat Madelin, pour une meilleure assurance des non-salariés

Le contrat Madelin a été mis en place pour optimiser la retraite des non-salariés. Il permet de même, aux travailleurs indépendants de bénéficier d’une assurance décès.

Quels sont les avantages du contrat Madelin ?

Les gammes de complémentaires offertes par le contrat Madelin s’adressent aux personnes exerçant une activité libérale et non agricole. Les cotisations mensuelles sont déduites des impôts sur le revenu. Le contrat Madelin permet entre autres aux artisans, aux commerçants, aux industriels et aux travailleurs non associés aux activités commerciales, de bénéficier d’une assurance santé et décès ainsi que d’autres prévoyances.

Le conjoint collaborateur du travailleur non salarié peut aussi souscrire à ce contrat légalement. Le contrat Madelin est également réservé aux dirigeants de sociétés non-salariés en S.A ou S.A.R.L et aux gérants actionnaires ou par commandite. Les gammes d’assurance offertes par le contrat Madelin sont de plus en plus variées.

Comment fonctionne le contrat Madelin ?

La cotisation minimale à verser est définie par le travailleur lui-même. Le montant de cette contribution ne peut plus être réduit, mais sera par contre déductible en fonction du plafond annuel de la Sécurité Sociale ou PASS. Le souscripteur peut, entre autres augmenter sa cotisation minimale jusqu’à dix fois dans l’année. Pour une assurance retraite, les cotisations sont déductibles jusqu’à 10% des revenus imposables.

Cette déduction s’effectue dans la limite de huit fois le plafond annuel. En cas de prévoyance complémentaire, la déduction de la cotisation se définit par le montant du PASS en cours. Les frais peuvent ainsi être déduits de 7% du PASS. En cas de perte d’emploi involontaire, l’assuré a droit à une déduction basée sur un plafond de 1, 875 % du revenu annuel ou de 2,5 % du PASS. Les autres risques couverts, à part la retraite, sont aussi l’invalidité, la maternité et le chômage.

icone téléphone Être rappelé


En envoyant ma demande j'accepte la politique de protection des données personnelles