Comparateur indépendant de mutuelles

Des forfaits de 250 € par an pour la médecine douce
Je cherche une mutuelle qui rembourse la médecine douce
Accueil > Détailler vos besoins > Comment être bien remboursé sur mes soins de Médecine Douce ?

Comment être bien remboursé sur mes soins de Médecine Douce ?

CompagnieSéances par anRemboursement par acteForfait disponible
CEGEMA340€120€ par an
CEGEMA120€ par an
CEGEMA150€ par an
APRIL725€175€ par an
APRIL825€200€ par an
APRIL550€250€ par an

Tableau édité à partir d’offres proposées par Bonne Assurance



Comment choisir sa mutuelle médecine douce ?

Aujourd’hui, les médecines douces connaissent une popularité croissante au sein de la population française, résultat d’une tendance à rechercher une hygiène de vie saine et naturelle.

Regroupant de nombreuses pratiques médicales telles que le traitement par palpation et massage (ostéopathie et massothérapie par exemple) ou l’utilisation des plantes médicinales et de l’eau thermale (phytothérapie et hydrothérapie), elles diffèrent des pratiques de la médecine conventionnelle et fonctionnent comme thérapies de prévention, accompagnant parfois des traitements lourds dans le but d’améliorer le bien-être des patients.

Parmi les médecines parallèles les plus répandues en France, on trouve :

  • L’ostéopathie (manipulation du corps par palpation favorisant l’auto-guérison)
  • L’acupuncture (thérapie naturelle de la médecine traditionnelle chinoise : insertion d’aiguilles en des points d’énergie du corps),
  • L’homéopathie
  • La naturopathie (thérapie basée sur des remèdes naturels : nutrition, hygiène de vie…)

Pourtant, si ces méthodes séduisent toujours un plus grand nombre de personnes, seules l’acupuncture et l’homéopathie, pratiquées par des médecins conventionnés bénéficient d’une prise en charge de la Sécurité Sociale, généralement à hauteur de 35% (sur la base du tarif des médecins généralistes). Pour toute autre consultation en médecine douce, les frais sont entièrement à la charge du patient. C’est pourquoi il existe des mutuelles “spécialisées” en médecine douce vous proposant une prise en charge des frais de consultation pour certaines pratiques sous forme de forfaits.

Bien choisir sa mutuelle nécessite donc de prendre en compte plusieurs facteurs :

  • les méthodes auxquelles vous avez recours pendant l’année
  • le nombre de séances à l’année à mettre en relation avec le taux de remboursement et la cotisation proposée par la mutuelle

Pour vous aider dans votre choix, nous vous conseillons le comparateur bonne-assurance, qui vous offrira un bilan personnalisé des meilleures mutuelles proposant un forfait remboursement pour les médecines douces. Nous sommes convaincus à 100% de l’intérêt des médecines douces. Pour cette raison nous proposons des produits d’assurance santé assurant le remboursement des consultations de praticiens en médecine douce.



Les mutuelles et le remboursement de la médecine douce

La sécurité sociale ne prend pas en charge les frais de médecine douce. Ainsi, les patients se retrouvent souvent sans aide, et doivent supporter la totalité des frais.

Face au succès et à la popularité de ces médecines alternatives, de nombreuses mutuelles proposent désormais des remboursements intéressants pour les traitements et viennent ainsi soulager le budget des patients. Ces remboursements sont exprimés en forfaits annuels en Euros.

Néanmoins, les conditions de remboursement dépendent des mutuelles. Il faut donc veiller à comparer les offres proposées sur le marché. Les actes les plus courants pris en charge sont l’ostéopathie et la podologie.

La Médecine douce, qu’est ce que c’est ?

La médecine douce, aussi appelée médecine alternative ou médecine parallèle, est une forme de médecine non conventionnelle. Cela signifie qu’elle n’est pas reconnue par l’état.

Elle fait appel à des substances naturelles, par exemple l’utilisation des plantes (phytothérapie) ou encore l’utilisation de l’eau sous ses diverses formes (l’hydrothérapie).

En France, les médecines douces les plus pratiquées sont :

Picto osteopathieL’ostéopathie est la pratique, par les mains, du diagnostic et du traitement des dysfonctionnement de la micro-mobilité des tissus du corps humain. Une telle pratique permet d’améliorer la mobilité des organes afin d’éviter des douleurs musculaires, aux tendons, aux viscères et au crane.

 

 

chiropractieLa chiropractie vise à prévenir, diagnostiquer et traiter les pathologies  de l’appareil neuro-musculo-squelettique. En d’autres termes, elle consiste à effectuer des ajustements du positionnement de la colonne vertébrale et des extrémités (hanche, chevilles, poignets, épaules, …). Elle permet de corriger les déséquilibres du corps en relâchant les tensions musculaires et de lutter contre le stress.

 

homeopathieL’homéopathie est une technique thérapeutique qui consiste à proposer des traitements alternatifs à base de plantes pour traiter n’importe quels problèmes de santé (stress, rage de dent, traitements médicaux, soins animaux, …).

 

 

acupunctureL‘acupuncture ou acuponcture est une technique médicale alternative qui consiste à stimuler certaines zones de l’épiderme à l’aide d’aiguilles, mais aussi à l’aide de moyens physiques, mécaniques, électriques ou thermique.

 



Être rappelé