Les orthoptistes sont autorisés à renouveler vos ordonnances (lunettes et lentilles)

Depuis le 26 avril, les orthoptistes sont autorisés à renouveler vos ordonnances.
AccueilActualités → Les orthoptistes sont autorisés à renouveler vos ordonnances (lunettes et lentilles)

Un décret a été publié le 26 avril 2020 sur le Journal Officiel. Il permet aux orthoptistes de renouveler une ordonnance optique (lunettes et/ou lentilles) sous plusieurs conditions. Une bonne nouvelle pour les porteurs d’équipement optique. C’est une mesure qui a été saluée par le Président du Syndicat National Autonome des Orthoptistes (SNAO). Ce syndicat se bat depuis une dizaine d’années pour accéder à ce droit.

Un véritable gain de temps pour les usagers

Les orthoptistes, professionnels de la rééducation des yeux, peuvent désormais prescrire des ordonnances pour renouveler ou adapter des lentilles de contact ou des lunettes.

Selon les régions, le temps d’attente pour aller consulter un ophtalmologiste peut être très long. Cela se compte en semaines voire en mois. Ce décret permet de trouver une solution : celle de réduire les délais d’attente.

Cette mesure facilite davantage l’accès aux soins optiques qui sont depuis peu mis en avant. La réforme du 100 % Santé propose à tous les Français d’avoir recours à des soins de qualité pris en charge par la Sécurité sociale et leur complémentaire santé. Cela permet donc de s’équiper d’une paire de lunettes à leur vue.

Pourquoi un tel changement pour le renouvellement des ordonnances optiques ?

Le SNAO milite depuis plusieurs décennies pour obtenir l’alignement en termes de renouvellement des corrections optiques sur celle des autres acteurs de la filière visuelle comme les ophtalmologistes et les opticiens.

Cette méthode sur le long terme va pouvoir atténuer la tension dans le domaine de l’optique en créant des économies pour les patients, mais également pour les comptes de la Sécurité sociale.

Quelles conditions pour un renouvellement d’ordonnance par un orthoptiste?

Différentes conditions sont nécessaires, pour que l’orthoptiste puisse renouveler une ordonnance, comme la réalisation d’un examen de la réfraction au préalable. Le médecin ne doit pas mentionner son opposition sur l’ordonnance.

En ce qui concerne les lentilles de contact, le renouvellement se fait en fonction des catégories d’âge. Les prescriptions devront dater de moins d’un an pour les patients âgés de moins de 16 ans, et de moins de trois ans pour les patients qui sont âgés de plus de 16 ans.

Pour les lunettes et les verres correcteurs, le renouvellement se fait également en fonction de l’âge, mais avec des règles différentes. L’orthoptiste pourra renouveler :

  • les prescriptions de moins d’un an pour les jeunes âgés de moins de 16 ans,
  • des prescriptions de moins de 5 ans pour les patients âgés de 16 à 42 ans,
  • au-delà de 42 ans, les prescriptions doivent dater de moins de 3 ans.

Des obligations pour les professionnels

Pour un renouvellement d’ordonnance, un orthoptiste doit effectuer un examen au patient.

Il est aussi dans l’obligation d’ajuster les prescriptions médicales avec la correction adaptée pour  les verres et les lentilles de contact. Le professionnel doit renseigner ses informations comme son nom, son prénom, qualité et son identifiant d’enregistrement.

La nouvelle prescription médicale doit être datée, signée et conservée par le professionnel jusqu’à sa date d’expiration. L’original est conservé par le patient.