Le ministre de l’économie Bruno Le Maire encourage les Français à épargner pour leur retraite

Se constituer une Épargne-Retraite devient de plus en plus important.
AccueilActualités → Le ministre de l’économie Bruno Le Maire encourage les Français à épargner pour leur retraite

Dans le cadre d’une interview donnée au Parisien, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, a annoncé le dispositif choisi par le gouvernement pour booster l’économie. Ce dispositif est appelé PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) et a pour objectif de renforcer l’épargne-retraite.

Quels sont les différents produits de l’Épargne-Retraite actuelle ?

Le PERCO

Le Plan d’Épargne de Retraite Collectif, appelé le plus souvent PERCO, est un dispositif mis en place par les entreprises, dans le but de permettre aux salariés d’épargner. Ils peuvent donc constituer une épargne qui leur sera remise lors de leur retraite et complété par un “abondement” de la part de l’entreprise. L’accord collectif détermine si le salarié percevra ces revenus sous la forme de revenus périodiques (rente) ou d’un capital.

La cotisation moyenne par an à cette forme d’épargne est de 954 € par an, et cela, pour environ 2,3 millions de personnes. On retrouve 15,3 milliards d’euros d’encours, et 2,2 milliards d’euros de flux par an.

L’article 83

L’entreprise peut faire bénéficier au salarié d’un contrat de retraite supplémentaire collectif, appelé aussi article 83. Il peut être défini pour tous les salariés, ou seulement pour une catégorie d’entre eux. L’entreprise verse alors, sur un compte propre au salarié, un pourcentage de son salaire, et parfois, un pourcentage de cotisations salariales.

Pour l’article 83, la cotisation moyenne par an est de 553 € par an. Cette Épargne-Retraite concerne environ 5,3 millions de personnes. Les encours s’élèvent à environ 68,1 milliards d’euros, et les flux sont de 2,9 milliards d’euros par ans.

Le PERP

Le Plan d’Épargne-Retraite Populaire, ou PERP, permet, lors du départ à la retraite, de pouvoir bénéficier de rente viagère. Cette offre d’Épargne-Retraite fonctionne un peu comme une assurance-vie. La nuance est qu’il sera déduit du revenu imposable, et qu’il sera récupéré seulement lors de la liquidation des droits à la retraite. Un capital de 20 % pourra être récupéré malgré tout, et le reste sera versé sous forme de rente.

La cotisation moyenne du Perp est d’en moyenne 953 € par an et 2,3 millions de personnes y souscrivent. Les encours sont de 16,3 milliards d’euros, et les flux sont 2,2 milliards d’euros.

Le “Madelin”, la solution des Travailleurs Non-Salariés (TNS)

Pour les Travailleurs Non-Salariés (TNS), il est tout aussi important de se constituer une Épargne-Retraite. La loi Madelin peut permettre de bénéficier de garanties de prévoyance. Les garanties peuvent être déduites du revenu imposable dans la limite du plafond fiscal.

La cotisation annuelle moyenne pour ce type d’épargne est de 2.130 €, pour 1,6 million d’assurés. On compte 43,2 milliards d’encours par an avec environ 3,1 milliards de flux.

Les mesures que le gouvernement souhaite mettre en place

À l’heure actuelle, l’Épargne-Retraite compte 200 milliards d’euros d’encours. Le gouvernement souhaite dynamiser ce produit d’épargne et l’amener à près de 300 milliards d’euros d’ici la fin du mandat présidentiel.

Alors que l’assurance-vie est le produit d’épargne préféré des Français, l’Épargne-Retraite devrait prendre plus d’ampleur en vu des différentes mesures. La fiscalité de ces contrats deviendra attractive car, à chaque versement volontaire de la part de l’épargnant, il pourra bénéficier d’une déduction fiscale.

De plus, en cas de changement d’entreprise, le compte d’Épargne-Retraite suivra son souscrivant dans sa prochaine entreprise. Le conjoint du souscrivant va, lui aussi, pouvoir bénéficier d’une option de révision sur plus de contrats. Pour finir, Bruno Le Maire souhaite que le fruit de l’épargne puisse être sorti volontairement, ainsi que l’intéressement et la participation, le tout sous la forme de capital et de rente.

Ces mesures devraient encourager les épargnants à privilégier les produits d’Épargne-Retraite.

icone téléphone Être rappelé


En envoyant ma demande j'accepte la politique de protection des données personnelles