L’assurance-vie continue sa progression en 2018

L’assurance vie dans le positif pour ce début d’année 2018.
AccueilActualités → L’assurance-vie continue sa progression en 2018

Encore en progression sur l’année 2017, l’année 2018 s’annonce bien pour les contrats d’assurance-vie. Bien supérieures à l’année précédente, les cotisations pour le mois de février sont établies à 1,7 milliards d’euros. Cette augmentation est-elle représentative de l’état d’esprit des Français ?

Comprendre le fonctionnement de l’assurance-vie

L’assurance-vie est un produit d’assurance permettant de se constituer une épargne. Elle est souscrite auprès d’un assureur ou d’un banquier et permet de faire fructifier son capital par différentes solutions. Les fonds épargnés par le souscripteur, ainsi que les intérêts liés, pourront être considérés comme un complément de retraite à l’échéance du contrat. Si le souscripteur décède, c’est sa famille et ses ayants droit qui bénéficieront de la rente.

Il existe 2 supports pour faire fructifier son capital :

  • Le fonds euro : il s’agit d’obligation, d’emprunt d’état. Le capital est garanti d’une année sur l’autre. Le seul problème de ce support est sa rentabilité faible actuellement, mais il est tout de même le plus plébiscité par les Français.
  • L’unité de compte : il existe plusieurs placements possibles comme les parts de Société d’Investissement à Capital Variable (SICAV), et les parts de Fonds Commun de Placement (FCP). Les variations sont fortes dans ce type de placements, et sont aussi très instables. Ils permettent de rapporter beaucoup, mais sont plus risqués.

SICAV : il s’agit de laisser gérer par une société anonyme spécialisée, un portefeuille de valeurs mobilières, et de bénéficier d’une fraction de celui-ci.

FCP : régime de copropriétaires de valeurs mobilières, n’ayant pas les mêmes droits que les actionnaires.
Mais peut être que d’autres produits pourraient être propices à une meilleur rentabilité. L’assurance-vie est tout de même le produit d’épargne préféré des français.

Les chiffres 2018, meilleurs que 2017 pour l’assurance-vie

Les chiffres de l’assurance-vie en 2018 sont en hausse face à l’année 2017. En effet, le mois de février affiche une collecte nette de 1,7 milliards d’euros. Pour février 2017, il s’agissait d’une collecte nette à 0,4 milliards d’euros, soit +1.3 milliards pour février 2018. Cette augmentation marque la forte prise de conscience des Français au vu de la prévision de leur retraite.

Plus précisément, concernant l’évolution des cotisations versées en assurance-vie (en fonds euros et en unité de compte), elles sont de 11,3 milliards en février 2018, contre 10,9 en février 2017. L’évolution n’est pas flagrante d’un point de vu global, et ne l’est pas non plus quand on se concentre essentiellement sur les unités de compte (3,5 pour février 2018, pour 3,1 en février 2017).

Pour conclure, l’évolution mensuelle des sommes versées par les assureurs passe de 10,4 en février 2017, à 9,6 en février 2018. 
Tous ces chiffres sont inférieurs à janvier 2018, mais largement supérieurs qu’au même mois de l’année précédente. Cette évolution marque bien l’évolution du besoin des Français d’investir.

Premiers chiffres 2018 sur l’assurance-vie

Pour le moment, depuis le début de l’année, la collecte nette s’établit à environ 4 milliards d’euros pour le début d’année 2018. L’année 2017 était estimée à environ 7,2 milliards, l’objectif est de pouvoir dépasser ce chiffre d’ici la fin de l’année.

Durant les deux premier mois, les sociétés d’assurance ont pu toucher l’équivalent de 24,4 milliards d’euros, soit 2,2 milliards de plus que les deux premiers mois de l’année précédente.