Top 3 des idées de placement quand on est à la retraite en 2018-2019

Il existe des solutions de placement pour compléter une pension retraite bien souvent insuffisante.
AccueilActualités → Top 3 des idées de placement quand on est à la retraite en 2018-2019

Au moment de la retraite, il n’est pas toujours acquis qu’un capital eut été constitué au préalable. Il faut alors trouver des solutions pour compléter une pension retraite bien souvent insuffisante pour s’assurer une retraite convenable. Voici le top 3 des idées de placement les plus intéressantes quand on est à la retraite en 2018.

Investir dans l’immobilier des SCPI

Investir dans la pierre est aujourd’hui le placement préféré des retraités. C’est un placement qui permet de garantir l’acquisition d’un patrimoine et par la même occasion de bénéficier de revenus réguliers à plus ou moins long terme.

L’immobilier est également un très bon moyen pour facilité la transmission d’un patrimoine au moment de la succession. Cependant, investir dans l’immobilier, ce n’est pas forcément se constituer un actif de résidence secondaire. En effet, l’achat d’un appartement ou d’une maison peut parfois être délicat notamment au niveau des montants d’investissement que cela représente. D’autant que cela peut également être contraignant au niveau des nombreuses taches de gestion que ça implique (trouver un locataire, suivre l’entretien…).

Il peut donc être intéressant de se renseigner sur l’investissement dans la SCPI :

  • Un investissement adapté à tous les budgets – Même avec un petit budget, il est possible d’investir dans les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI). Comptez environ 1 000€ pour une part de SCPI. Ainsi, vous adaptez vos dépenses dans l’immobilier à votre budget.
  • Des risques amoindris – En possédant des parts et non un bien dans son intégralité, on mutualise les risques entre les différents épargnants. En choisissant la SCPI, l’épargnant est assuré de toucher un revenu trimestriel calculé en fonction de son apport (en moyenne 5 % de l’apport), et ce, même si le logement est inoccupé ou que des travaux d’entretien sont réalisés.
  • Une simplicité de gestion – Contrairement à un investissement locatif de base, l’investissement dans la SCPI n’implique aucune gestion de la part de l’épargnant. C’est la société de gestion, reconnue par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), qui s’occupe de toutes les taches administratives et qui rédige un compte-rendu trimestriel.

Vendre un bien en viager

De plus en plus de retraités choisissent de vendre un bien qu’ils possèdent en viager. En procédant ainsi, le transfert d’un bien se fait moyennant le versement d’une rente mensuelle de la part de l’acheteur, et ce, jusqu’au décès du vendeur. C’est donc un complément de retraite non-négligeable pour le vendeur qui s’assure un rendement constant jusqu’à sa mort.

Le montant de la rente versé pour l’acquisition d’un bien en viager est estimé en fonction de la valeur marchande du bien, mais également en fonction de l’âge du vendeur. En effet plus ce dernier sera jeune, et plus le montant de la rente qu’il percevra sera faible, à contrario plus il sera âgé et plus il percevra de revenus

Néanmoins, un tel placement reste plus ou moins risqué. Aucune législation n’impose d’âge minimum pour vendre un bien en viager. Selon différentes études, la vente d’un bien avant l’âge de 75 ans ne permettrait pas de percevoir une rente suffisante pour compléter une pension retraite. Au contraire, une vente après l’âge de 85 ans serait très compliquée car trop risqués pour les acheteurs. Il faut donc trouver le juste équilibre entre la rente que le vendeur souhaite percevoir et l’âge auquel il souhaite commencer à récupérer des fonds.

Utiliser un PEA pour faire des plus-values

Au premier abord, un placement en action à l’âge de la retraite peu paraître bien hasardeux. Pourtant, si le Placement En Actions (PEA) a été ouvert avant la retraite, il peut être très intéressant.

Bien sûr, il y a la capitalisation réalisée depuis les quelques années écoulées qui a permis de faire une première plus-value.

Mais c’est surtout passé 8 ans, que le PEA se révèle avantageux pour les retraités puisque tout retrait n’entraîne pas la clôture du placement. L’idée est alors de récupérer des fonds (non imposé) sur les actions qui sont au plus haut et de conserver celles qui sont au plus bas pour faire une plus-value dessus quelques années plus tard.

icone téléphone Être rappelé


En envoyant ma demande j'accepte la politique de protection des données personnelles