Comparateur indépendant d'assurances

AccueilActualités → Plan épargne logement : le meilleur placement du moment

Plan épargne logement : le meilleur placement du moment

Comparé aux autres placements disponibles en ce moment, le Plan Epargne Logement est désormais plus rémunérateur. Plus une minute à perdre, c’est le moment opportun pour en profiter.

C’est le bon moment pour ouvrir un plan épargne logement

Si les taux d’intérêt et les avantages des autres placements sont restés à peu près au même niveau ces derniers temps, le Plan Epargne Logement ou PEL présente actuellement des avantages à ne pas négliger. Cette forme de placement est aujourd’hui plus rémunératrice que d’autres, avec certains taux d’intérêt descendus à leur plus bas niveau. C’est donc le moment d’ouvrir un PEL, et effectuer ainsi le meilleur placement.

En effet, le PEL se dote maintenant d’un taux brut de 2,50 % par an, avec une prime d’état adjointe au placement dès lors qu’il est utilisé dans un crédit immobilier. La prime augmentera en l’occurrence la rémunération du PEL à 3,5 % par an, avec un rendement qui sera exempt d’impôts. Seuls les intérêts perçus sur un PEL de plus de 12 ans seront soumis à un prélèvement forfaitaire de 18 %. En considérant les prélèvements sociaux, le PEL présente encore un taux net de 2,20 %, ce qui est toujours rémunérateur.

Ouvrir, clôturer ou en posséder plusieurs, le PEL reste avantageux

Un PEL est normalement souscrit pour 4 ans, mais il est toujours possible de clôturer un plan de moins de 4 ans. Un PEL de 3 ans profite déjà de tous les avantages, dont la prime d’État calculée sur l’ensemble des intérêts perçus à la fin de la troisième année. Il est également possible d’interrompre un PEL après deux ans en renonçant à la prime, mais il n’est pas conseillé de le fermer avant deux ans puisque les intérêts seront alors recalculés en fonction du taux du CEL du moment.

C’est également le moment idéal pour clôturer un PEL de plus de 12 ans, puisque ses intérêts sont fiscalisés, les nouveaux versements ne sont plus possibles et la prime d’État n’est plus perçue même si le plafond n’est pas encore atteint. Par ailleurs, il est tout à fait envisageable d’ouvrir plusieurs PEL au sein d’une même famille, chacun des parents et les enfants mineurs pouvant en ouvrir un. Toutefois, il faut prévoir un versement minimum de 225 euros à l’ouverture, puis 540 euros par an par la suite.