Les assureurs qui reversent leur surplus de cotisation à des associations

Quels assureurs reversent le surplus des cotisations perçues ? A qui ?
AccueilActualités → Les assureurs qui reversent leur surplus de cotisation à des associations

Depuis peu, certains assureurs communiquent sur le fait qu’ils reversent une partie du surplus des cotisations perçues. Généralement, ils se tournent vers des associations caritatives. Mais qui sont ces assureurs ? Et pourquoi cette démarche ?

Les évolutions dans le domaine de l’assurance

Depuis le confinement occasionné par la crise du coronavirus les assurés commencent à considérer les assurances d’un autre œil.

Sous la bannière de l’association de défense des consommateurs UFC Que choisir, les assurés commencent à envisager un modèle à la fois transparent et simple qui leur permettrait de récupérer en fin d’année une partie de leurs cotisations (ou tout au moins de ce qui en reste, si tout n’a pas été dépensé). Il s’agit là d’une première forme d’assurance collaborative.

Quels sont les secteurs concernés actuellement ?

Actuellement sont principalement visés les secteurs de l’assurance de biens (automobile, habitation).

Concernant l’assurance auto, une des principales raisons invoquée est le fait que, par suite du confinement, le trafic automobile s’est effondré, générant donc une sensible baisse des accidents de la route. Comme cette baisse des sinistres profite pleinement aux assureurs, l’association UFC Que Choisir demande donc au gouvernement d’exiger un reversement de la portion non utilisée des primes et taxes (estimée à un total de 2,2 milliards d’euros).

De même, l’assurance habitation a enregistré une baisse des sinistres grâce à la présence permanente des assurés à leur domicile.

Certaines compagnies d’assurances ont joué les précurseurs ?

Plusieurs compagnies d’assurances ont décidé d’anticiper sur la suite possible des évènements, et de reverser d’ores et déjà à des causes humanitaires en fin d’année le surplus d’argent non distribué.

La démarche d’Otherwise

Otherwise constitue une variante à l’assurance collaborative. La compagnie a décidé de récompenser ses assurés en utilisant un système de pot commun qui est alimenté par les cotisations. En cas de problème il permettra de vous rembourser, et de vous aider.

Cette année, Otherwise a reversé jusqu’à 32 % des cotisations auto de 2019 à ses assurés.

Le cas de Luko et de son « giveback »

Dans le cadre de son assurance habitation, Luko a décidé de reverser tout le surplus non utilisé à des associations caritatives, et il en fera de même pour cette deuxième année.

Le giveback de Luko représentait l’an dernier 7 % des primes prélevées aux assurés. Et c’est l’organisme Simplon, choisi par les assurés eux-mêmes, qui avait été le premier bénéficiaire de cette décision.

En agissant ainsi, Luko veut rendre plus vertueux le milieu des assurances, souvent perçu comme douteux, procédurier et fortement intéressé.

Ces exemples inciteront peut-être d’autres assurances à prendre un chemin identique, face à la crise qui règne dans le pays.

Deux associations ont été choisies pour recevoir le surplus de l’exercice 2019 :

  • Terre et Humanisme
  • Emmaüs Défi.

Ces deux associations militent pour l’écologie, le logement et le retour à l’emploi des plus fragiles. Elles recevront un versement de l’ordre de 4 000 euros.

En raison de la crise que nous connaissons, Luko a décidé cette année d’offrir également à titre exceptionnel une somme de 4 000 euros à l’opération Tous unis contre le virus (alliance de la Fondation de France, de L’AP- HP et de l’Institut Pasteur)