Assurance habitation : le taux de cambriolage en hausse

Une assurance multirisque habitation peut vous aider à faire face à un cambriolage à condition de respecter les démarches de déclarations.
AccueilActualités → Assurance habitation : le taux de cambriolage en hausse

En cette période de fin d’année, beaucoup de Français ont l’habitude de s’absenter afin de passer les fêtes en famille. Cependant, la fin d’année est aussi la période où il y a le plus de cambriolages en France. De ce fait, il peut être très utile de s’assurer correctement grâce à une assurance multirisque habitation afin d’être indemnisé au mieux si cela devait vous arriver.

Le taux de cambriolage en hausse depuis plusieurs années

L’enquête « Cadre de vie et sécurité » de 2018 faite par l’Insee à la demande du gouvernement montre que le nombre annuel de cambriolages est en hausse depuis plus de 10 ans. En effet, en 2006, l’Insee avait relevé 210.000 ménages victimes de cambriolage, alors qu’en 2017, le nombre de ménages est passé à 292.000.

Comme le montre le tableau ci-dessous, le nombre de tentatives de cambriolage visant des résidences principales a aussi augmenté, et cela, malgré une baisse de près de 55.000 tentatives entre 2014 et 2016.

Cambriolages ou de tentatives de cambriolage visant les résidences principales en France

  2006 2014 2015 2016 2017
Ménages victimes de cambriolage 210.000 255.000 232.000 233.000 292.000
Ménages victimes de tentative de cambriolage 209.000 292.000 257.000 237.000 277.000
Ménages victimes de cambriolage ou de tentative 419.000 547.000 489.000 470.000 569.000

Source : Enquête « Cadre de vie et sécurité »

Comment s’assurer pour être indemnisé en cas de cambriolage ?

Un contrat d’assurance multirisque habitation (MRH) peut vous proposer un grand nombre de garanties. L’une d’entre elles est d’ailleurs consacrée à la prise en charge en cas de vol ou de cambriolage. Bien que facultative dans les contrats d’assurance habitation, cette garantie peut être très utile si vous devez, malheureusement, être victime d’un vol.

Cette garantie vous permet de bénéficier d’une indemnisation en couvrant les biens suivants :

  • Le mobilier courant(les meubles, les vêtements, les appareils électriques et ménagers…)
  • Les objets de valeur (les bijoux, les tapis, les tableaux…)
  • Les objets sensibles (télévisions, ordinateurs, appareils photo…)

Quelles sont les démarches à faire après un cambriolage ?

Afin d’être correctement indemnisé suite à un cambriolage, il vous faudra respecter des démarches spécifiques, et cela, même si un tel évènement peut être particulièrement stressant et angoissant. Si ces démarches ne sont pas mises en place, votre assureur peut refuser de vous indemniser.

Dès que vous constatez le cambriolage, vous devez appeler immédiatement la police afin de déposer une plainte. Les forces de l’ordre pourront ainsi dresser un procès-verbal attestant du sinistre ainsi qu’une déclaration de vol.

Vous aurez deux jours ouvrés, après le constat du cambriolage, pour le déclarer à votre assureur, ou son représentant (courtier, etc.). Passé ce délai, il pourra refuser de vous indemniser. La déclaration pourra se faire par téléphone, en ligne ou physiquement dans l’agence de votre assureur ou de son représentant, voire même par courrier avec une lettre recommandée avec un avis de réception.

Une fois votre assureur prévenu, vous devrez lui faire parvenir le récépissé du dépôt de plainte ainsi qu’une liste des objets qui vous ont été dérobés. Pour aider votre assureur à estimer le montant du vol, vous pouvez lui fournir toutes les pièces justificatives possibles comme les reçus, les factures, les transactions sur vos cartes de crédit, etc. Plus encore, pour les cadeaux ou les objets reçus en héritage, vous pouvez leur fournir des photographies ou les actes notariés.

icone téléphone Être rappelé


En envoyant ma demande j'accepte la politique de protection des données personnelles