Où en est la dématérialisation (0 papier) dans les assurances ?

La gestion électronique des documents (GED) occupe une place de plus en plus importante au sein des entreprises d’assurances, et cet objectif de « zéro papier » simplifie l’environnement.
AccueilActualités → Où en est la dématérialisation (0 papier) dans les assurances ?

Depuis plusieurs années, des assureurs ont commencé à archiver numériquement les contrats d’assurance. Ce processus (le « zéro papier ») se répand au sein des entreprises, et exige un changement dans les méthodes de travail, et une nouvelle approche des mentalités. Mais cette gestion électronique des documents présente aussi de nombreux avantages.

La gestion électronique des documents (GED) occupe une place de plus en plus importante au sein des entreprises d’assurances, et cet objectif de « zéro papier » simplifie l’environnement.

Les avantages immédiats

  • Gain de place conséquent : moins d’armoires de classement, suppression des machines à affranchir, une imprimante centrale, avec à terme le recyclage de toute la paperasse devenue obsolète.

  • Gain de temps : les courriers sont enregistrés et stockés électroniquement, intégration immédiate et directe des documents dans les dossiers et contrats, recherche rapide en cas de besoin.

  • Gain de productivité : chacun peut traiter davantage de missions, plus facilement, plus rapidement, de de manière moins pénible.

Les avantages à terme

  • Avec les contrats en ligne, les données sont plus sécurisées. En effet, l’expérience prouve qu’il est beaucoup plus difficile pour un profane de casser un code informatique que de pénétrer par effraction dans un local de stockage. De plus les données sont stockées sur des serveurs protégés par des logiciels dédiés et protégés, et les données sensibles peuvent être cryptées. Les documents numérisés ont une durée de vie plus longue que le papier, et la possibilité de faire appel à des services d’hébergement dispersés dans le monde, et hautement sécurisés, permet de diminuer les risques de piratage.

  • Avantages commerciaux et marketing : les entreprises d’assurance qui ont opté pour la dématérialisation des contrats ont pu observer une hausse significative de nouvelles souscriptions. Le client commence à s’habituer à traiter des contrats en ligne, puisque les démarches administratives utilisent de plus en plus ce système. Le fait d’obtenir immédiatement une précision, même s’il est à l’autre bout du monde, est perçu comme un avantage extraordinaire.

  • La signature manuscrite n’est plus nécessaire pour finaliser et sécuriser un contrat d’assurance. Grâce à des logiciels reconnus par l’Etat, il est maintenant possible de procéder à des transactions hautement sécurisées même par téléphone.

Et plus encore…

  • Davantage de profits : les société d’assurances qui ont entamé la migration de leurs activités vers le « tout numérique » ont constaté que finalement ce nouveau concept permettait de dégager des économies non négligeables, permettant ainsi d’offrir des conditions concurrentielles à la clientèle ,et de financer d’autres actions.

  • Protection de l’environnement : la disparition progressive des documents « papiers » contribue à l’augmentation des ressources en bois de la planète, et permet aux forêts de jouer à nouveau leur rôle salutaire dans la pureté de l’air ambiant.

En conclusion

Cette mutation vers le tout numérique ne fait que commencer et il reste encore des points sur lesquels la législation doit trancher, mais elle représente l’avenir, et elle ne fera qu’augmenter au fil des ans.

Certains pessimistes avancent que cette évolution se fera au détriment de la main d’œuvre, et générera du chômage, or l’expérience prouve que, bien au contraire, elle ouvrira des perspectives d’avenir vers d’autres branches liées au numérique, et qui recruteront.

Finalement ce passage au « tout numérique » satisfait aussi bien les salariés de l’entreprise que les clients, ravis de trouver une réponse quasi immédiate à leurs attentes, et une meilleure communication.

Sources et références

  • https://www.argusdelassurance.com/juridique/special-digital-dematerialisation-du-contrat-l-e-assurance-c-est-juridiquement-possible.94427