Catastrophes naturelles : 2017 une année noire pour les assureurs

Bien des catastrophes naturelles ont frappé la planète en 2017, bilan des remboursements par les assureurs.
AccueilActualités → Catastrophes naturelles : 2017 une année noire pour les assureurs

Inondations, incendies, tremblements de terre, avalanches et bien sûr ouragans, le monde a été frappé de bien des catastrophes en 2017. Les conséquences économiques pour les assureurs sont exceptionnellement élevées cette année, avec plus de 306 milliards de dollars de dégâts.

Quelle prise en charge pour les dégâts par les assureurs ?

Lors de telles catastrophes, les compagnies d’assurances ont fort à faire pour indemniser les assurés. 2017 devrait d’ailleurs être inscrite au livre des records. Selon une étude menée par le réassureur Swiss Re, les dégâts seraient estimés à plus de 306 milliards de dollars à travers le monde. A titre de comparaison, c’est presque deux fois plus que l’année précédente qui avait provoqué « seulement » 188 milliards de dollars.

Conséquences financières pour les compagnies d’assurances : 136 milliards de dollars à débourser, soit deux fois plus que l’année 2016 (65 milliards de dollars).

Pour certains assureurs, c’est une véritable catastrophe (naturelle) impliquant des pertes pouvant aller jusqu’à 97 % du résultat net. Pour le réassureur Swiss RE, ces catastrophes ont fait passer ses résultats de 3,558 milliards d’euros en 2016, à seulement 331 millions en 2017.

Des catastrophes naturelles dévastatrices

Munich Re a recensé 710 événements climatiques ou géologiques extrêmes en 2017. Mais ce qui rend l’année 2017 exceptionnellement dévastatrice, c’est que la plupart des catastrophes naturelles ont frappé dans la deuxième partie de l’année.

Ce sont notamment les 3 ouragans de fin d’année qu’ont été Harvey, Irma et Maria qui ont occasionné le plus de dégâts. 93 milliards de dollars couverts par les assureurs aux états Unis, dans les caraïbes et dans les Antilles françaises.

En Europe, les températures très basses au mois d’avril ont coûté plus 3,6 milliards de dollars au secteur agricole. De la même manière, la mousson exceptionnelle en Asie a causé 3,5 milliards de dollars.

Les immenses incendies de forêt en Californie, mais aussi au Portugal, ont également provoqué des dégâts considérables encore en cours d’estimations tant ils sont grands et complexes.

Swiss Re précise également dans son étude que plus de 11.000 personnes ont trouvé la mort en 2017 suite aux nombreuses catastrophes naturelles. Le plus inquiétant, c’est que ces catastrophes de 2017 sont annonciatrices de nouvelles catastrophes tout aussi violente dans les prochaines années. Prenez le temps de vérifier que vous êtes bien protégé.