Comparateur indépendant d'assurances

AccueilLes dossiers → Assurance vie : mieux comprendre pour bien choisir

Assurance vie : mieux comprendre pour bien choisir

Placer ses économies n’est pas une chose simple. Il existe sur le marché de nombreux placements. L’assurance vie a aujourd’hui le vent en poupe.

Assurance-vie : contrat individuel ou collectif ?

L’assurance vie est le placement préféré des Français. Le suivi mené par la FFSA (Fédération française des sociétés d’assurances) évoque une hausse de 6% de l’intérêt des français à épargner dans l’assurance vie depuis le début de l’année (chiffre juin 2009). Étant un bon outil de placement de capital et un moyen de transmission de patrimoine, la souscription d’une assurance vie attire de plus en plus de Français. L’assurance vie offre plusieurs types de contrats.

Respectivement, un contrat individuel n’implique que deux parties : la compagnie d’assurance et l’assuré. Le contrat est donc conclu directement entre ces deux parties. Dans ce type de contrat, l’assureur ne peut en aucun cas changer les termes du contrat sans l’accord préalable de l’assuré. Un troisième élément entrant dans la signature du contrat de l’assurance vie fait la différence pour le contrat collectif. En effet, le contrat est signé entre la compagnie d’assurance, l’association qui souscrit le contrat (une banque par exemple) et les assurés qui adhèrent au contrat.

Contrat mono support ou multi supports ?

Pour le placement, deux types de contrats sont également disponibles. Le premier, l’assurance vie mono support propose un investissement en fonds unique : le fonds en euros dit “assurance vie en euros”. Cette souscription ressemble à une épargne dont le capital est garanti. Seulement, pour ce type de contrat, les plus values sont faibles.

Les assurances vie multi supports par contre vous permettent d’investir dans différents supports financiers. En plus du fonds en euros garanti, les assureurs proposent également aux épargnants des supports reposant sur des Sicav (Société d’investissement à capital variable), des FCP (Fond commun de placement), des sociétés civiles immobilières… L’épargnant peut donc investir au gré du marché. C’est plus risqué que les contrats mono support. D’ailleurs, les contrats de ce type vont du sûr au risqué. Mais quel que soit votre choix, les intérêts d’un contrat assurance vie sont défiscalisés, après 8 ans de placement.

icone téléphone Être rappelé


En envoyant ma demande j'accepte la politique de protection des données personnelles