Accueil > Les dossiers > Assurance annulation avant de partir en vacances

Assurance annulation avant de partir en vacances

En partant en vacances, il vaut mieux être assuré. En plus de l’assurance habitation et de l’assurance automobile, il est préférable de souscrire une assurance annulation auprès de son assureur afin de se faire rembourser les réservations déjà émises en cas d’annulation du séjour ou de régler les impayés en cas d’interruption inopinée de ses vacances.

L’assurance annulation rembourse les acomptes et les impayés

Généralement, il faut réserver plusieurs semaines à l’avance l’hôtel, le gîte, le chalet, le vol, les déplacements, etc. nécessaires pour passer des vacances de détente et de bien-être inoubliables. Ces réservations préalables impliquent des dépenses pouvant être très importantes et le plus souvent non remboursables en cas d’annulation. Des imprévus de dernière minute peuvent survenir, rendant impossible le départ en vacances ou obligeant le vacancier à écourter son séjour.

La souscription d’une assurance annulation quelques jours avant le départ permet de prévoir ce genre de situation. La plupart des compagnies d’assurance proposent ce contrat permettant à l’assuré d’être remboursé en cas d’annulation de séjour ou en cas de retour anticipé, c’est-à-dire d’interruption imprévue de ses vacances. Le contrat couvre notamment tous les acomptes ou les locations préalablement versés aux prestataires. L’assureur se chargera également de payer les éventuels soldes des bailleurs.

Les garanties incluses dans un contrat d’assurance annulation

Le contrat d’assurance annulation couvre une annulation ou une interruption de séjour, si elle survient suite à une maladie, une hospitalisation, un accident ou un décès. Les barrages routiers, les grèves, les conséquences d’incendie ou d’accident domestique sont également pris en considération. Le contrat doit normalement couvrir les risques liés à l’emploi, à savoir la perte, l’obtention, la mutation et les modifications de congés, ainsi que les convocations administratives diverses.

Éventuellement, les compagnies d’assurance peuvent également inclure dans l’assurance annulation le remboursement du séjour entier au cas où le bien loué ne correspond pas aux attentes. Toutefois, l’annulation ou l’interruption des vacances suite à des catastrophes naturelles, des sinistres ou accidents volontaires ne sont pas couverts par le contrat. La souscription d’une assurance annulation coûte en moyenne entre 7 à 35 euros avec un remboursement pouvant s’élever jusqu’à 15 000 euros.

Être rappelé