L’avenir du courtage de proximité en France

AccueilMémoires → L'avenir du courtage de proximité en France
https://www.youtube.com/embed/Dn-SUVt-Dyc

Remerciements

En préambule, j’adresse mes remerciements aux personnes qui m’ont apporté leur aide et qui ont contribué à l’élaboration de cette thèse professionnelle, ainsi qu’à la réussite de ces deux années de master « Manager de l’Assurance ».

Mes remerciements vont en premier lieu à ma tutrice Laury GALINIER qui m’a formé et motivé durant toutes ces années de formation et, mon patron Jean-Louis CHAVOILLON qui m’a donné ma chance il y a cinq ans, ainsi qu’à Charlotte CRIBIER qui a accepté de suivre cette thèse professionnelle.

J’exprime ma sincère gratitude aux professionnels qui ont partagé avec moi, depuis plusieurs années, leurs expériences, leurs compétences et leurs expertises :

  • Christine GIRARD, Gérante du cabinet CCG Patrimoine ;
  • Fabrice ROBERT, Dirigeant fondateur du cabinet de courtage AFR Consulting ;
  • Arielle MEYNIER, Inspecteur courtage de proximité Swisslife ;
  • Laurent CANTIÉ, Responsable de clientèle AXA ;
  • Charlotte CRIBIER, Commerciale prospectrice Groupama D’Oc ;
  • Jean-Olivier OUSSET, Fondateur du Centre Toulousain du Patrimoine ;
  • Éric DUCRAY, Courtier en Assurances, spécialiste HPA ;
  • Jean-Pierre JELMONI, Administrateur Avantages ;
  • Lucia CLOUET, Conseillère clientèle Cabinet HQSA ;
  • Françoise MARTINO-BLAZY, Courtier en Assurances ;
  • Eliane CAVALIÉ, Inspecteur IARD Générali ;
  • Yves PASCAL, Courtier en Assurances.

Je remercie également mon formateur référent Bruno LEBEKE pour ses précieux conseils et son accompagnement sans relâche depuis deux ans.

Merci à mes parents pour leur soutien permanent. Enfin, j’adresse mes plus sincères remerciements à tous mes proches et amis, qui m’ont toujours soutenu et encouragé dans la construction de mon projet professionnel.

Biographie

En 2011, de retour d’un séjour de plusieurs mois à Londres, j’ai décidé d’intégrer le BTS assurance dans le cadre d’un contrat en alternance. Après l’obtention du diplôme en Juin 2013, j’ai souhaité élargir mes connaissances théoriques. Pour cela, j’ai préparé et obtenu le DEESPAB. Cette licence européenne m’a permis d’acquérir des notions dans l’immobilier, la gestion de patrimoine, la défiscalisation, la banque, la fiscalité et d’approfondir mes connaissances en assurance de personnes. Souhaitant poursuivre en alternance pour obtenir un bac+5, le master « Manager de l’Assurance » a été un réel choix puisqu’il aborde, en première année, l’aspect gestion de patrimoine (Option MA1 : Gestion de patrimoine), et en seconde année, le risque d’entreprise (Option MA2 : L’entreprise et ses risques) qui est une activité que j’exerce depuis cinq ans désormais. Ces cinq années d’études m’ont apporté les connaissances théoriques nécessaires pour comprendre, conseiller et vendre des contrats d’assurance, mais également d’avoir une approche globale de l’assurance (dommages et de personnes) en terme de marketing, d’analyse financière, de management, de gestion patrimoniale ou de technique d’assurances en France et dans le monde. Embauché depuis le BTS jusqu’au master 2 en qualité de chargé de clientèle au sein d’un cabinet de courtage de proximité, cette expérience a conforté ma volonté de travailler dans le monde du courtage en assurance. Le choix de mon sujet de thèse professionnelle est en relation directe avec la carrière professionnelle que j’envisage de construire en France ou à l’étranger.

En ce qui concerne mon expérience professionnelle, ces cinq dernières années en alternance m’ont vraiment permis de comprendre le métier de courtier en assurance. Je souhaite obtenir un contrat à durée indéterminée dans le cabinet pour lequel je travaille si le poste répond à mon profil et mes attentes. D’ici quelques années et en fonction des opportunités qui s’offriront à moi, j’envisage de devenir courtier d’assurances en association, soit par la reprise d’un cabinet de courtage existant, soit en création. Si nous partons sur une reprise, nous développerons l’approche client dans sa globalité (assurance, gestion de patrimoine, courtage en crédit). Si nous décidons de partir sur une création, cela se fera à l’étranger dans un pays qui n’est pas encore trop saturé et dans lequel tout reste à faire. Mon goût du challenge, mon attrait pour les voyages et mon ambition dans le travail me pousseront à faire des choix qui, je l’espère, me permettront de mener la carrière professionnelle que je souhaite construire.

icone téléphone Être rappelé


En envoyant ma demande j'accepte la politique de protection des données personnelles