L’assurance scolaire : quelles sont vraiment ses garanties ?

Contrairement aux idées reçues, l'assurance scolaire n'est pas toujours obligatoire !
AccueilActualités → L’assurance scolaire : quelles sont vraiment ses garanties ?

Beaucoup de parents souscrivent chaque année une assurance scolaire pour leurs enfants. Néanmoins, la plupart ne sont pas en mesure de décrire précisément les garanties d’un tel contrat. 80 % précisément selon un sondage OpinionWay* réalisé pour la Macif. À 2 semaines de la rentrée, c’est la période où de nombreuses familles s’apprêtent à souscrire une assurance scolaire. C’est donc le bon moment pour faire le point sur ce que ce type de contrat peut vous garantir ou pas.

L’assurance scolaire est-elle obligatoire ?

La plupart du temps considérée comme une contrainte administrative, l’assurance scolaire peut aussi vous permettre d’avoir accès à de nombreux avantages. À titre d’exemple, 20 % d’entre elles peuvent vous rembourser des lunettes cassées à l’école. En cas d’immobilisation de l’enfant, 27 % d’entre elles donnent droit à une assistance et un soutien scolaire à domicile. 35 % des contrats d’assurance scolaire permettent même de rapatrier votre enfant en cas de départ à l’étranger.

Toujours selon le même sondage, 73 % des parents considèrent (à tort) que l’assurance scolaire est obligatoire à partir du moment où l’enfant est scolarisé.

Sachez que ce n’est pas toujours exigé. L’assurance scolaire est facultative pour toutes les activités obligatoires comme celles que l’on peut retrouver dans l’emploi du temps de l’enfant : piscine, gymnastique, …

Cependant, cette dernière devient obligatoire en cas d’événements ponctuels organisés par l’établissement comme une visite dans un musée, un séjour linguistique ou une classe découverte.

Les garanties couvertes par l’assurance scolaire

En plus des garanties précédemment décrites, l’assurance scolaire peut couvrir contre divers vols : vol de matériels, de cartables et même contre le racket.

Plus généralement, en fonction des formules que vous êtes amené à choisir, votre contrat peut assurer votre enfant sur les trajets du matin et du soir lorsqu’il prend le bus, le métro ou le tramway. Ou de façon permanente, c’est-à-dire 24h/24.

Attention à la sur-assurance

L’assurance scolaire a pour but principal de garantir les dommages qu’un écolier, un collégien ou un lycéen, pourrait occasionner à un camarade ou un tiers, mais aussi ceux qu’il pourrait subir. L’assurance scolaire comporte ainsi deux garanties principales : la responsabilité civile et la garantie accident corporel. De plus, année après année, l’assurance scolaire continue de se renforcer et de nouvelles garanties plus personnalisées vous sont alors accessibles. Néanmoins, pensez à regarder vos autres contrats d’assurance lesquels peuvent déjà protéger votre enfant sur les même risques que l’assurance scolaire.

Il est donc important de prendre le temps de vous pencher sur vos contrats d’assurance existants et examiner qu’ils ne couvrent pas les mêmes risques. En effet, il est de plus en plus courant que les contrats d’assurance se chevauchent au niveau des garanties. La meilleure chose à faire reste d’appeler votre courtier ou assureur afin de faire le point avec lui au téléphone avant de vous engager dans nouveaux contrats à la rentrée.

Ce sondage a été réalisé sur un échantillon de 1059 parents d’enfants de moins de 18 ans, dans la période du 18 au 23 avril 2018.