Comparateur indépendant d'assurances

Protégez vos proches en constituant un capital dépendance
Je souhaite anticiper un problème de santé
Accueil > Assurance dépendance : un capital pour protéger votre famille

Assurance dépendance : un capital pour protéger votre famille

La dépendance caractérise une personne qui n’est plus autonome mentalement et/ou physiquement. Cette dépendance est très handicapante pour les personnes âgées car elle les empêche d’effectuer correctement les gestes du quotidien.

La prévoyance est une sage précaution : celle d’anticiper  les aléas de la vie afin de protéger ses proches ou son patrimoine.

Le nombre de personnes dépendantes augmente d’année en année du fait de l’augmentation de l’espérance de vie. Selon l’INSEE, l’âge moyen d’entrée dans la dépendance est de 83 ans pour une femme et de 78 ans pour un homme. Dans 10 ans, 25% de seniors seront considérés comme dépendants soit plus de 1 250 000 personnes.

Les seniors ont souvent pour seul revenu leur pension de retraite. Or, celle-ci est dans la plupart des cas inférieure au montant de leurs dépenses. En moyenne, le coût de la dépendance s’élève à 1 500€ par mois à domicile et entre 2 300€ et 3 000€ par mois en établissement.

En comparaison, la retraite d’une personne âgée d’élève à 1 200 € par mois. La sécurité sociale prend en charge la dépendance mais de manière très faible, à hauteur de 522€ par mois.

Ainsi, il est facilement compréhensible que la souscription d’une assurance dépendance est nécessaire afin de financer la fin de sa vie. Pour souscrire une assurance dépendance, vous pouvez vous adresser à trois types d’organismes : les mutuelles santés, les sociétés d’assurance et les instituts de prévoyance.

Fonctionnement de l’assurance dépendance

Le problème de l’assurance dépendance est qu’elle est censée couvrir une personne en situation de dépendance (comme son nom l’indique). Cependant, comment est-il possible de savoir quand la personne est dépendante ? Quel est le stade à partir duquel une personne est considérée comme dépendante ? Cette détermination reste à l’appréciation de la compagnie d’assurance. En règle général, chaque assurance à une grille de critères qui lui sont propres et permettent de déterminer si la personne est dépendante ou pas. Les critères sont déterminés par rapport à la possibilité d’effectuer certaines tâches de la vie quotidienne. Les critères étant différents suivant les compagnies il est conseillé de comparer attentivement les différents contrats afin de choisir le plus avantageux.

L’assurance pourra prendre plusieurs formes : soit une rente mensuelle soit une assistance en nature (aide ménagère par exemple) qui seront versées dès que la personne concernée sera considérée comme dépendante. Si l’assurance est sous forme de rente, son montant dépendra de la durée et du montant de cotisations, de l’âge de la personne et de la nature du contrat. En effet, certains contrats prennent intégralement en charge les frais de dépendance alors que d’autres ne les prennent que partiellement. Les contrats peuvent également prévoir une prise en charge sous forme de conseils avant que la personne ne devienne dépendante. Pour être sur de faire le bon choix, il est recommandé de remplir gratuitement le formulaire ci-dessus. Il vous permettra de comparer les différents contrats et de trouver l’offre la plus avantageuse en matière de garantie et de prix.

Les différents types de contrat

Il existe deux types de contrats de dépendance, le contrat individuel et le contrat collectif.

Le contrat individuel

  • Contrats d’assurance-vie : Lorsque la personne devient dépendante, une partie du capital placé sur l’assurance-vie est transformée en rente mensuelle. Si ce capital était destiné à une épargne retraite, il sera transformé en capital dépendance.
  • Contrat de prévoyance : Si la personne âgée devient dépendante, elle va percevoir le capital prévu en une seule fois ou sous forme de rente ainsi qu’un service d’assistance. L’inconvénient de ce type de contrat concerne le versement du capital. En effet, il est versé que si la personne devient dépendante. Si ce n’est pas le cas, les sommes cotisées sont mutualisées et seront utilisées pour d’autres souscripteurs.

Le contrat collectif

  • Couverture en point de dépendance : le fonctionnement est le même que pour la retraite. Le bénéficiaire accumule des points de dépendance qui seront transformés en rente viagère si la personne devient dépendante.
  • Couverture viagère : Elle couvre les salariés à partir du moment où ils deviennent dépendants et ce jusqu’à la fin de leur vie.
icone téléphone Être rappelé