Comparateur indépendant d'assurances

Bien préparer sa retraite en bénéficiant des meilleurs taux d’intérêts
Je souhaite épargner en choisissant le meilleur placement
Accueil > Retraite

Retraite

Assurance Vie, PERP, immobilier locatif ou encore contrats euro-croissance, les solutions de placement ne manquent pas. Chaque solution permet d’économiser pour la retraite, mais certaines sont plus avantageuses que d’autres notamment en fonction du moment. Pour préparer au mieux sa retraite, il est donc important de comprendre toutes les spécificités des différents placements.

L’Assurance Vie

Le contrat d’Assurance Vie est une solution de placement à Longue Durée (ALD) qu’il est intéressant de souscrire dès le plus jeune âge. Tout d’abord, ce contrat permet une plus grande flexibilité d’épargne. Il est possible de stopper les versements sur un contrat d’Assurance Vie et de récupérer ses fonds en cas de coup dur. De plus, passé 8 ans d’ancienneté les rachats partiels sont exonérés d’impôt, à condition de ne pas retirer plus de 4 600 € de gains par an (9 200 € pour un couple). Enfin, les contrats sont multi-supports. Il est possible de sécuriser son épargne sur des placements en euros, ou bien choisir de prendre des risques en choisissant les unités de compte pouvant rapporter beaucoup plus.

Les fonds euro-croissance

Les nouveaux fonds en euro-croissance de l’Assurance Vie rejoignent les supports en unité de compte. Plus rentables que les placements en euros, ces fonds ne permettent pas de garantir le capital avant huit ans d’ancienneté après le premier versement. C’est donc un placement à longue durée qu’il faut choisir tôt.

Il fonctionne sur la libre manipulation du capital par l’assureur selon les choix de l’épargnant. Sur une longue durée, l’assureur est donc capable de faire fructifier le capital en le plaçant sur telle ou telle action. Plus le taux de risques accordés sera élevé, plus les gains pourront être importants.

L’immobilier locatif

Les placements dans l’immobilier locatif consistent en l’achat d’un logement en vue de le louer. Cette solution peut permettre de préparer au mieux sa retraite. En effet, les remboursements immobiliers se font sur la période où l’acheteur est actif, en sachant que les loyers couvrent déjà en partie les échéances de remboursement, il peut profiter pleinement de la rente une fois à la retraite. De plus, l’environnement fiscale de l’immobilier locatif est très avantageux et permet de se constituer un patrimoine à moindre frais.

Plan d’Epargne Entreprise

Les Plans d’Epargne d’Entreprise (PEE) permettent aux salariés de certaines entreprises de faire fructifier leur épargne à des taux intéressants. A l’ouverture de ces plans, l’entreprise peut même ajouter un petit bonus. Le capital accumulé est disponible après 5 ans d’ancienneté. Pour limiter les excès la loi empêche chaque salarié de placer plus de 25 % de ses revenus.

Le PERP

Le Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) est un contrat d’assurance individuel, facultatif. Il permet au souscripteur d’effectuer des versements sur son PERP afin de pouvoir convertir son capital accumulé en rentes versées jusqu’au décès de l’assuré. Les montants versés sur un PERP, sous certaines conditions, sont déductibles des revenus imposables. Il n’y a pas de plafond fixé au dépôt et il est possible de se constituer un complément retraite personnalisé. Comme la plupart des placements, celui-ci est à longue durée et il faut donc souscrire le plus tôt possible.

Remarque : Selon les derniers chiffres communiqués par l’INSEE, 1 078 000 retraités seraient considérés comme pauvres soit 7,9 % d’entres eux. Dès lors, il parait plus qu’important de trouver des solutions pour compléter ses revenus une fois à la retraites.

Être rappelé