Comparateur indépendant d'assurances

Comparer les meilleures offres de placements d'épargne
Accueil > Les dossiers > PERP : ses avantages et ses inconvénients

PERP : ses avantages et ses inconvénients

Le plan d’épargne retraite populaire ou PERP est une forme d’épargne permettant d’effectuer régulièrement des versements et de les récupérer durant sa retraite sous forme de rente viagère. Le PERP présente des avantages et des inconvénients.

Plan d’épargne retraite populaire ou PERP : une épargne à long terme

Issu des lois Fillon en 2003, le plan d’épargne retraite populaire ou PERP est un placement financier à long terme prévu pour attribuer un revenu supplémentaire durant la retraite. En souscrivant un PERP auprès d’une compagnie d’assurances, d’une mutuelle ou d’une institution de prévoyance, une personne effectuera plusieurs versements au cours de sa vie active jusqu’à son âge de départ à la retraite. Ces versements constitueront alors une certaine somme qui lui sera reversée durant sa retraite sous forme de rente viagère.

L’épargne constituée avec le plan ne peut pas être retirée avant le départ à la retraite du souscripteur et reste donc bloquée tout au long de sa vie active. Toutefois, un retrait anticipé peut être envisagé dans certains cas exceptionnels, notamment en cas d’invalidité grave, de chômage ou de liquidation judiciaire. Si le souscripteur décède avant son départ à la retraite, le capital constitué sera reversé aux bénéficiaires qu’il a désignés préalablement, sous forme de rente viagère ou de rente éducation.

Avantages et inconvénients du plan d’épargne retraite populaire ou PERP

Le principal atout du plan d’épargne retraite populaire est qu’il contraint en quelque sorte le souscripteur à effectuer un placement sans qu’il puisse être tenté de le récupérer avant sa retraite, pour couvrir des dépenses ou des investissements imprévus. Il est alors certain de jouir d’un revenu supplémentaire lorsqu’il sera retraité. Par ailleurs, une partie des cotisations que l’épargnant effectue sur un PERP peut être déduite de son revenu imposable, ce qui constitue un avantage fiscal non négligeable.

Cependant, cet atout fiscal est soumis à certaines règles. Seuls les versements dont le total ne dépasse pas 10 % des revenus de l’année précédente sont déductibles du revenu imposable. La déduction n’est également autorisée que pour les cotisations se situant dans une fourchette de 1/10e et 8 fois le plafond de la Sécurité Sociale. En plus, le placement sera imposé lorsqu’il sera reversé, puisque la rente viagère est sujette à l’impôt sur le revenu. Le plan n’est réellement profitable que pour les contribuables fortement imposés, âgés de 35 à 50 ans.

icone téléphone Être rappelé