Accueil > Actualités > La feuille de route en santé du gouvernement Macron

La feuille de route en santé du gouvernement Macron

Dans la feuille de route remise à Edouard Philippe, Agnès Buzyn, nouvelle ministre de la santé a souhaité impulser un véritable souffle à la conduite de sa politique en santé. Voici une liste non exhaustive des mesures principales que le gouvernement Macron souhaite mettre en place dans les 5 prochaines années.

 

Le tiers payant généralisable

Comme il l’avait annoncé lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron n’est pas favorable à la généralisation du tiers payant proposée en 2015 par Marisol Tourraine. Celle-ci devait entrer en vigueur dès novembre 2017, mais ne sera à priori pas maintenue.

Dans sa feuille de route, Agnès Buzyn parle plutôt de tiers payant généralisable. Celui-ci consiste en son application sous la forme du volontariat, préférée à l’obligation et la contrainte.

 

Les dépassements d’honoraires plus contrôlés

Selon ses dires, la ministre de la santé souhaite revoir le système de dépassements d’honoraires en développant les contrats responsables et en privilégiant les négociations conventionnelles.

Elle cible en priorité les dépassements d’honoraires facturés dans les cliniques privées, trop souvent excessifs.

 

La suppression du Régime Sociale des Indépendants (RSI)

Mesure phare de la campagne d’Emmanuel Macron, la suppression du Régime Sociale des Indépendants (RSI) interviendra dès le 1 janvier 2018. Désormais, il sera adossé au régime général. Autrement dit, toutes les caisses indépendantes du RSI vont fusionner avec celle de la Sécurité Sociale. L’URSSAF et la CPAM seront en charge de récupérer les cotisations qui ne devraient pas augmenter.

 

Garantir le zéro reste à charge en optique

En phase avec la promesse du zéro reste à charge en optique, Agnès Buzyn souhaite entamer les négociations avec les principaux acteurs concernés dès la rentrée prochaine.

Il faut notamment définir un panier de soins indispensables, des tarifs opposables, des plafonds de prix ainsi qu’une prise en charge partagée entre la Sécurité Sociale et les Mutuelles Santé.

 

Un service sanitaire pour les étudiants en santé

Afin de favoriser les actions de prévention, la ministre de la santé et des solidarités souhaite instaurer un service sanitaire de 3 mois pour tous les étudiants en santé.

 

Objectif  15 milliards d’euros d’économise en 5 ans

Emmanuel Macron souhaite réaliser 15 milliards d’euros d’économies sur l’assurance maladie en 5 ans. L’idée est de contenir l’augmentation des dépenses à 2,3 %, contre 2,1 % en 2017.

 

La création d’un régime universel des retraites

Il l’avait annoncé durant sa campagne, Emmanuel Macron souhaite instaurer un nouveau système universel pour les retraites. Via un système de points, c’est la capitalisation.

 

Réforme des complémentaires santé

En réformant le système de la complémentaire santé, l’équipe du gouvernement Macron souhaite améliorer la visibilité des différentes offres.

 

Hausse du prix du Tabac

N’en déplaise à certain, Agnès Buzyn souhaite continuer la lutte anti-tabac. Pour cela, elle a annoncé dans sa feuille de route que de nouvelles augmentations pour le prix des paquets de cigarettes étaient à prévoir.

icone téléphone Être rappelé