Comparateur indépendant d'assurances

Résiliez gratuitement votre ancien contrat et bénéficiez des conseils d'un expert
Je souhaite résilier mon contrat et faire des économies
Accueil > Lexique assurance > Avis d'échéance

Avis d’échéance

Besoin d’aide avec votre avis d’échéance ? Explications sur l’utilité de ce document, et sur comment le lire correctement. Dossier clair et complet !

Définition

Pour l’assureur, l’avis d’échéance est traditionnellement un document adressé annuellement à l’assuré rappelant les caractéristiques de son contrat d’assurance, établissant pour la prochaine période le montant de sa prime et indiquant la date à laquelle il doit la payer.

Selon le code des assurances, l’assuré dispose d’au moins 10 jours à compter de la date d’échéance pour régler sa prime.

Aujourd’hui, avec l’application de la Loi Chatel sur la protection des consommateurs à l’égard des contrats tacitement reconductibles, l’avis d’échéance trouve un autre sens.

Les documents administratifs

L’avis d’échéance suppose dorénavant l’envoi à l’assuré de deux documents :

  • Le premier informant du droit de non reconduction et ne portant pas en objet principal le terme d’avis d’échéance, mais le mentionnant en petits caractères au pied du document.
  • Le second, portant pour objet “appel de cotisations” et notifiant le montant de la prime et le délai de règlement. Sur ce  document figure la date d’échéance principale du contrat.

> Exemple d’avis d’échéance – APRIL <

Reconduction et résiliation

Juridiquement, l’avis d’échéance est le courrier signalant le terme d’un contrat et invitant les cocontractants à s’exprimer sur leur intention de le renouveler ou non. En matière de polices d’assurance, il s’agit de contrats reconduits tacitement à leur date anniversaire. Il appartient à l’assuré de penser à le résilier 2 mois avant l’échéance. Le silence de l’assuré vaut reconduction automatique du contrat à sa date anniversaire.

Afin de protéger le consommateur des abus, la loi supprime la reconduction tacite et contraint les assureurs à informer l’assuré de son droit de ne pas reconduire le contrat au plus tôt 3 mois avant la date limite de résiliation et au plus tard 15 jours avant. Si cet avis d’échéance est reçu moins de 15 jours avant la date limite de résiliation, ou postérieurement, l’assuré bénéficie d’un délai de 20 jours supplémentaires pour demander la résiliation de son contrat. Si aucun avis d’échéance n’est reçu avant la date anniversaire, l’assuré peut résilier son contrat à tout moment et sans pénalité à compter de la date d’échéance.

La résiliation avec Bonne assurance

Chez Bonne Assurance nous nous occupons pour vous de la résiliation de votre assurance, et ça ne vous coûte rien ! Nos experts vous accompagnent tout au long de la mise en place d’un nouveau contrat afin de trouver la solution la plus adaptée à vos besoins.

 


Vous souhaitez connaître la date d’échéance principale de votre contrat d’assurance ?

Contacter gratuitement un expert


Être rappelé