Comparateur indépendant d'assurances

Comparer les meilleures offres auto, moto, habitation ...
Accueil > Assurance auto > Assurance auto malus

Assurance auto malus

Une assurance voiture accessible jusqu’à 3,50 de malus.

Les conducteurs malussés rencontrent de grandes difficultés à souscrire un contrat assurance auto. C’est pourquoi Bonne Assurance, courtier en assurance automobile vous permet d’obtenir l’assurance auto malus qui répond à vos attentes.

Une cotisation intéressante associée à des garanties appropriées à votre situation :

  • Une garantie performance : majoration de la valeur à dire d’expert suite à un sinistre non responsable avec tiers identifié
  • Une assurance protection juridique : aide financière de 240 € dans le cadre d’un stage de récupération de points
  • Votre assurance auto malus intègre une assitance 0 km suite à une panne ou un accident

Demandez votre devis assurance auto malus et bénéficiez des conditions préférentielles de Bonne Assurance Auto Malus

Explications de l’assurance malus

Le contrat d’assurance auto prévoit d’indexer la cotisation de l’assuré en fonction des sinistres qu’il provoque.

Le coefficient de majoration de la prime d’assurance auto, soit le malus, est de

  • + 25% par accident dont l’assuré est tenu entièrement responsable
  • + 12.5% par accident où la responsabilité de l’assuré est partagée avec d’autres conducteurs impliqués

Le risque que représente l’assuré est évalué pour toutes les assurances et participe au calcul de la prime, mais en matière d’assurance automobile, le calcul du malus est officiel et uniformisé. Au moins les assureurs ne peuvent-ils aller au-delà.

Théoriquement, au premier contrat d’assurance, la cotisation est entière et le coefficient est égal à un. Si un accident survient dans la première année d’assurance et que l’assuré en est entièrement responsable alors sa prime sera multipliée par 1,25 pour la prochaine année d’assurance, et par 1,125 si la responsabilité du sinistre est partagée.

Si jamais l’accident se produit deux mois avant l’échéance du contrat, la prochaine cotisation pour la nouvelle année ne sera pas impactée, mais le malus sera calculé pour la cotisation de l’année suivante. Si l’assuré décide de changer d’assurance auto, la nouvelle compagnie sera en droit de tenir compte immédiatement de l’accident pour ajuster le montant de la cotisation.

Toutefois, même reconnu entièrement responsable d’un accident, il est encore possible pour un assuré d’échapper à l’application d’un malus s’il a réuni trois années de bonus.

Aussi, après deux années de conduite sans sinistre responsable, le coefficient retombe automatiquement à 1.

Enfin, la souscription d’un nouveau contrat d’assurance auto après deux ans sans assurance, c’est-à-dire sans conduite, efface le malus. A l’inverse, il serait dommage de perdre son bonus. Par conséquent, il est recommandé de rester inscrit sur le contrat d’assurance d’un proche de sorte que le bonus puisse également évoluer.

Voir aussi : assurance malus

Être rappelé