Accueil > Actualités > Deux sociétés françaises pour l'achat de Deniz-Emeklilik

Deux sociétés françaises pour l’achat de Deniz-Emeklilik

Parmi les cinq candidats à l’achat de la filiale turque de Dexia figurent AXA et CNP Assurances.

Pourquoi vendre Deniz-Emeklilik ?

Il faut savoir que Dexia a failli faire faillite à l’automne 2008, mais a pu rebondir grâce aux aides financières accordées par les États belges, français et luxembourgeois. Face aux pressions de la Commission européenne, qui lui a conseillé de se séparer de ses actifs non stratégiques, ce groupe bancaire s’est donc vu obligé de mettre en vente sa filiale turque, Deniz-Emeklilik, en contrepartie des aides financières reçues.

Les compagnies françaises en lice…

Selon des sources non encore officialisées, le groupe mutualiste français Groupama aurait aussi été retenu parmi les sept premiers candidats, mais se serait désisté. Il reste donc AXA et CNP Assurances avec d’autres compagnies d’assurances européennes. La vente de la filiale turque d’assurance – vie devrait avoir lieu d’ici la fin du mois de juin, selon les Échos. Les assureurs français concernés n’ont pas encore commenté, ni affirmé la véracité de ces propos.

Deniz-Emeklilik en quelques lignes…

La Turquie est devenue une cible en matière de perspectives de croissance en assurance. Compte tenu de ses actifs, Deniz-Emeklilik vaudrait entre 200 et 300 millions d’euros, et elle se classe au 13e rang sur le marché de l’assurance-vie en Turquie, avec une part de marché de 2,3 %. Son chiffre d’affaires en 2009 était de 27 millions d’euros et de 661 000 contrats signés. Acquérir la filiale turque du groupe franco-belge Dexia permettrait à AXA et CNP Assurances de renforcer leur présence à l’international et de diversifier leurs offres en matière d’assurance-vie.

icone téléphone Être rappelé