Accueil > Actualités > Une campagne d'information sur l'assurance protection juridique

Une campagne d’information sur l’assurance protection juridique

En association avec la FFSA (Fédération française des sociétés d’assurances) et le GEMA (Groupement des entreprises mutuelles d’assurances), le ministère de la Justice a lancé des séances d’informations sur l’assurance protection juridique pour tous les justiciables.

Une campagne pour favoriser l’accès au droit juridique

Dans certains cas, il arrive que l’assuré se perde dans des procédures judiciaires, par manque de connaissances et d’informations. C’est ainsi que l’assurance de protection juridique a été mise en place : elle permet de faire respecter ses droits, et faciliter les démarches judiciaires, en cas de conflits. En France, 45 % des assurés ont souscrit cette assurance, et elle règle 80 % des cas de litiges, de manière amiable. Satisfaits des prestations, les assurés sont toujours de plus en plus nombreux à y recourir. Cependant, beaucoup de ménages français ne sont pas au courant de l’existence de cette assurance. Pour y remédier, une grande campagne d’information a été lancée. Ainsi, près de 700 000 plaquettes seront distribuées aux adhérents de la FFSA, du GEMA, aux associations d’aides aux victimes, ainsi qu’aux diverses juridictions.

Attention à la confusion des clauses !

Beaucoup d’assurés ne le savent pas, mais l’assurance protection juridique est incluse dans les contrats d’assurances auto, moto ou habitation. Cependant, il faut veiller à ne pas tomber dans la confusion : dans les cas de l’assurance comprise dans les contrats courants, sa portée d’assistance juridique est limitée. Par exemple, dans les contrats “auto”, il existe bien la garantie recours, mais elle ne servira que lorsqu’un tiers vous aura causé des dommages. Mais si vous êtes en litige avec votre mécanicien, à cause de réparations défectueuses par exemple, l’assistance juridique ne rentrera pas en jeu. Pour prévenir les conflits de la vie quotidienne, il est donc conseillé de prendre une assurance protection juridique dans un contrat autonome.

Être rappelé