Accueil > Actualités > Vers une assurance publique pour le monde agricole ?

Vers une assurance publique pour le monde agricole ?

Les catastrophes naturelles n’ont pas épargné le monde agricole déjà très affaiblit par la crise économique mondiale. Certains avancent donc l’idée d’une assurance publique pour soutenir les agriculteurs français.

Créer une assurance publique accessible à tous les agriculteurs

La somme destinée à la réassurance du monde agricole est largement insuffisante par rapport aux risques qu’endurent les agriculteurs et à la valeur des matériaux utilisés. Cette situation devient un obstacle au développement de la filière, pourtant l’une des plus importantes en matière d’alimentation et de survie. La mise en place d’une réassurance publique dotée de garanties accessibles au budget de tous les agriculteurs est de rigueur. Certains professionnels de l’assurance agricole avance que ce projet nécessitera la somme de 1 milliard d’euros.

Améliorer les offres en fonction des besoins des agriculteurs

Les entreprises agricoles diffèrent selon leurs budgets, le matériel utilisé et l’ampleur de l’exploitation au niveau local ou international. Les risques du métier sont pourtant les mêmes. En effet, les sinistres peuvent être causés par des catastrophes naturelles entraînant des conséquences dévastatrices sur les récoltes. La somme à verser pour une assurance “multirisque”, incluant les aléas climatiques s’avère coûteuse. De ce fait, tous les agriculteurs ne peuvent pas souscrire une assurance avec des garanties optimales en cas de sinistres. La mise en place d’une réassurance publique constituerait la solution idéale afin que chaque agriculteur puisse souscrire un contrat d’assurance adapté à sa situation, surtout financière.

La loi sur la modernisation agricole, la solution gouvernementale

Face aux revendications d’un monde agricole gravement touché par la crise économique, le gouvernement français réfléchit à un nouveau système de réassurance publique. Le principal but de la LMA ou loi de modernisation agricole est de permettre aux différentes entreprises agricoles de faire face aux catastrophes naturelles responsable de la diminution des récoltes depuis quelques années. En effet, les assureurs ne parviennent plus à assumer leur part de responsabilité, vu le manque de moyens financiers. Il reste à connaître la date de mise en place de cette nouvelle loi.

Être rappelé